Quelle est la place de l'Ancien testament dans la foi chrétienne?

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelle est la place de l'Ancien testament dans la foi chrétienne?

Message par Anaska le Mar 31 Mai - 22:52

Quelle est la place de l'Ancien testament dans la foi chrétienne?
avatar
Anaska
Admin
Admin

Messages : 329
Date d'inscription : 20/05/2016
Religion : Sans religion

http://foietreligion.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quelle est la place de l'Ancien testament dans la foi chrétienne?

Message par manouche le Lun 6 Juin - 20:59

L'Ancien Testament est beaucoup plus important pour la foi chrétienne que ne le pensent les chrétiens en général. Ceux qui ne partagent pas cette opinion pourraient dire que la prédication de Jésus et surtout sa mort/résurrection ont amené beaucoup de changements par rapport à la foi juive. Et, que les premiers chrétiens ont décidé de ne plus suivre plusieurs prescriptions de l'Ancien Testament (les rituels, la nourriture permise, la circoncision, les fêtes religieuses, etc.).

Pourtant, sans l'Ancien Testament on ne peut comprendre Jésus. Par exemple, savez-vous pourquoi on appelle Jésus « le Christ »? Christ n'est évidemment pas son nom de famille. Christ est un mot grec traduisant le mot hébreu mashiah (messie) qui signifie celui qui a été oint, qui a reçu l'onction de Dieu. Pour savoir ce qu'on veut dire lorsqu'on affirme que Jésus est le Christ/messie, il faut aller voir comment s'est développée l'attente messianique dans l'Ancien Testament.

Les messies d'Israël sont d'abord les rois de la lignée de David qui ont été oints pour guider et protéger le peuple de Dieu. Pour Dieu, cette mission est si grande qu'il dit au roi qui est son fils : « Je serai pour lui un père et il sera pour moi un fils » (2 S 7, 14). Seul le roi portera ce titre de « fils de Dieu » dans l'Ancien Testament (un autre titre attribué à Jésus). Après l'Exil, lorsqu'il n'y a plus de roi, apparaît l'espérance messianique : un jour, un nouveau messie prendra la tête du peuple de Dieu. Toute la tradition chrétienne a reconnu, en Jésus, le plein accomplissement de l'espérance messianique d'Israël. Les premiers chrétiens n'ont pas hésité à voir Jésus comme le parfait fils de David, tel que l'avaient annoncé les prophètes.

De même, comment est-ce que les chrétiens peuvent croire à la résurrection de Jésus s'ils ne savent pas comment est apparue l'idée de la résurrection dans l'Ancien Testament?

La résurrection est une croyance relativement récente dont on retrouve les premières traces dans le livre de Daniel et dans les livres des Maccabées. Avant, on pensait qu’il n’y avait pas de vie après la mort. Au IIe siècle avant notre ère, les juifs étaient sous la domination des Séleucides (Grecs) et ils étaient persécutés par le roi Antiochus IV Épiphane. Afin de les assimiler, on brûla leurs livres saints, on interdit leurs pratiques alimentaires et religieuses, et on installa un autel à Zeus dans la partie la plus sainte du Temple. Plusieurs juifs se révoltèrent et finirent par être tués à cause de leur foi.

De cette persécution surgit une grave question théologique : si une personne se fait tuer à cause de sa fidélité à Dieu et qu'il n'y a rien après la mort, en quoi Dieu a-t-il été fidèle envers elle? Une solution apparaît tranquillement avec le livre de Daniel qui affirme, en pensant aux martyrs : « Beaucoup de ceux qui dorment dans le sol poussiéreux se réveilleront, ceux-ci pour la vie éternelle, ceux-là pour l'opprobre, pour l'horreur éternelle » (Dn 12, 2). Les persécutions subies par les Juifs au IIe siècle sont aussi racontées dans le livre des Maccabées, qui propose l’idée de résurrection. Dans le récit (2 M 7), sept frères sont arrêtés avec leur mère. On leur ordonne de manger du porc (proscrit par la loi juive). Ils refusent et se font donc torturer et tuer. Avant de mourir, ils affirment au roi : « Scélérat que tu es, tu nous exclus de la vie présente, mais le roi du monde, parce que nous serons morts pour ses lois, nous ressuscitera pour une vie éternelle » (2 Ma 7, 9).

Après la mort de Jésus, les disciples vécurent une expérience incroyable : Jésus était revenu à la vie. Comment comprendre cela? Comment l’expliquer aux autres? Le premier réflexe des disciples fut de comprendre l'événement par le concept de la résurrection évoqué dans les livres de Daniel et des Maccabées.

Sans l'Ancien Testament, il nous manquerait un pan de l'histoire de la relation entre Dieu et son peuple. C'est dans l'Ancien Testament qu'on voit Dieu comme le créateur du monde, comme le libérateur du peuple en esclavage, comme le partenaire d'une alliance avec les hommes.

Enfin, la lecture de l'Ancien Testament s'impose simplement parce qu'elle est intéressante et surprenante. L'Ancien Testament, c'est « le fun »… Il y a des personnages très humains (même Abraham, David et Moïse commettent des péchés graves), il y a de la violence, mais aussi des pardons, des grands exploits, des miracles, des contes mythiques, de la sagesse, des prières et même des poèmes érotiques! Au fond, il y en a pour tous les goûts.

manouche

Messages : 48
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum