Donald Trump président des USA

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Donald Trump président des USA

Message par Anaska le Ven 11 Nov - 18:54

Donald Trump (né le 14 juin 1946 à New York) est un homme d'affaires et homme d'État américain, président élu des États-Unis à la suite de sa victoire lors de l’élection du 8 novembre 2016. Après le vote des grands électeurs, le 19 décembre 2016, il doit prendre ses fonctions le 20 janvier 2017.

Donald Trump est le petit-fils de Frederick Trump (1869-1918), allemand immigré en 1885 et de Elizabeth Christ Trump (1880-1966), également allemande, immigrée en 1902. Il est le fils de Fred Trump, promoteur immobilier de New York et cofondateur de l'entreprise Elizabeth Trump & Son, dans laquelle il travaille durant ses études à l’école de commerce de Wharton à l'université de Pennsylvanie. En 1968, il rejoint cette société, qu'il dirige depuis 1971 et qu'il renommera The Trump Organization. Il est également le fondateur de la Trump Entertainment Resorts. Donald Trump est notamment connu pour avoir bâti son empire et sa notoriété sur des bâtiments prestigieux qui portent généralement son nom. La plupart de ses immeubles, parmi lesquels la Trump Tower, se trouvent dans l'État de New York ; il s'agit notamment de gratte-ciels, mais on relève aussi un grand casino à Atlantic City, le Trump Taj Mahal.

Célébrité médiatique aux États-Unis dès les années 1980, impliqué dans le secteur du divertissement télévisuel, il est notamment, de 2004 à 2015, l'animateur de l'émission de téléréalité The Apprentice, qui contribue largement à sa notoriété.

Engagé en politique à partir des années 1980, il devient de façon inattendue le candidat du Parti républicain à l'issue des primaires de 2016, qu'il remporte sans avoir jamais détenu jusque-là de mandat électif. Marquée par de nombreuses polémiques, sa campagne se caractérise par des propositions radicales visant à réduire l'immigration, un positionnement isolationniste et protectionniste et une opposition à l'establishment et au politiquement correct. Elle se distingue également par un faible coût et une absence de recours à des sponsors. Éloigné du profil habituel des candidats du Parti républicain, il représente un cas singulier dans l'histoire politique américaine.

Sa victoire à l'élection présidentielle de novembre 2016 face à Hillary Clinton déjoue la plupart des pronostics. Après le vote du collège électoral (306 délégués en sa faveur contre 232 à sa rivale), il doit être investi 45e président des États-Unis et succéder à Barack Obama le 20 janvier 2017.

Cliquer sur Biographie pour plus de détails

_________________
Je ne suis qu'un individu de plus dans le rouage dans la vaste machine cosmique. Moi, qui croyais être libre et autonome, je ne suis qu'une poussière dans l'univers....Nassim Haramein
avatar
Anaska
Admin
Admin

Messages : 331
Date d'inscription : 20/05/2016
Religion : Sans religion

http://foietreligion.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Eipal. le Ven 11 Nov - 19:05

Obama est noir et Trump est tout le contraire
bizarre
je savais d'avance que mme Cliton perdra
jamais de femme comme président
Bref!
Quelle est l'etymologie de trump
avatar
Eipal.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par † Lucas † le Ven 11 Nov - 19:08

"Atout" "trompette"
avatar
† Lucas †
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Eipal. le Ven 11 Nov - 19:09

va t il souffler sur la trompette
avatar
Eipal.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Salamsam le Ven 11 Nov - 19:11

avatar
Salamsam
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Eipal. le Ven 11 Nov - 19:15

Sur etymo-logique.com/le-mot-du-jour/trump-donald/

Il y a un détail qui ne trompe pas, c’est cette bestiole poilue collée sur son crâne, dont la clarté et la brillance ne peuvent pas s’oublier (sauf par lui, visiblement). Le pétaradant et néanmoins milliardaire blondinet fait donc partie du grand cirque des ‘caucus’ (1), contre-la-montre préliminaire et éliminatoire à la grande course à la Maison Blanche. Vous connaissez forcément son nom, mais vous êtes-vous jamais demandé le sens du mot? C’est celui d’un homme qui…trompe énormément (normal, c’est l’emblème des Républicains -américains-)!

Donald John Trump, petit-fils de l’immigré d’origine…allemande Friedrich Drumpf, porte un nom à la fois très équivoque (il peut avoir plusieurs sens) et très signifiant (chaque sens est plutôt surprenant). Si l’on s’en tient à la provenance germanique, papy a quitté sa Rhénanie-Palatinat (pas loin de l’autre côté de la frontière avec Strasbourg) pour tenter sa chance aux ‘States’; on est juste au tournant du vingtième siècle, et, sur la route de l’Or, le brave homme s’occupe de restaurants qualifiés de ‘décadents’ et gère quelques maisons closes dans le Klondyke (ça ne s’invente pas, mais vous ne trouverez pas ça sur la bio officielle éditée par le Parti Républicain)!

En bon néo-américain, Fiedrich devient Fréderick, et Drumpf disparaît au profit d’un Trump moins connoté. Or, que gagne-t-il au change? Peut-être un toponyme (d’après l’allemand ‘drum’, qui peut évoquer la ligne de crête d’une montagne) ou un…borborygme exprimant un grondement (de l’orage), peut-être encore un grognement (no comment)…Pour le reste, après avoir échappé -sait on jamais?- au ‘tramp’ qui qualifie un cheminot, voire un vagabond (clochard), ce ‘trump’-ci est le plus souvent un sobriquet!

Dans les différentes nomenclatures des noms propres, la désignation par une partie du corps ou un détail caractéristiques est fréquente. Ici, à côté des Bigfoot (grands-pieds), des Thickett (pour thick head, grosse-tête) ou des…Gore (les sanguins, comme Albert dit Al, le clintonien), on trouve donc des Trump, autrement dit des gens qui ont une ‘grande trompe’ (vous en pensez ce que vous voulez, mais c’est souvent une allégorie du…nez).

A défaut de trompe, on peut toujours abattre une autre carte, soit, aussi bien en anglais qu’en allemand, un trump(f), la carte atout d’un jeu, ou bien l’argument ou le détail qui vous garantira la réussite d’une initiative ou d’une entreprise. Bon augure sans doute pour accéder à la magistrature suprême, surtout si l’on y ajoute ce prénom de canard, Donald: là encore, bataille de spécialistes (plus quelques rumeurs contestables)…

Le pire est d’en faire un dérivé du…latin ‘donatus’ (donné, comme dans Dieudonné) ou même de ‘de-Noël (de nada!), alors qu’on sait que ce Donald est typiquement écossais (disons gaëlique ou plus largement celte), d’après le terme ‘domnhail’ que les plus impérialistes traduisent par ‘le maitre du monde (ça promet) ou ‘un puissant gouverneur’ (pas mieux)! Résultat des courses dans quelques semaines, y compris étymologiquement…

(1) tapez ce mot dans le champ de rechercher pour retrouver sa signification, chronique des précédentes élections en 2012…
avatar
Eipal.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Eliane le Ven 11 Nov - 19:19

Voilà le discours de Michael Moore au sujet de M. Trump.
C'est intéressant, car M. Moore a été l'une des rares personnalités médiatiques à annoncer la victoire de Trump.
Moore est un homme de gauche qui a beaucoup critiqué Trump, mais il a fait ce discours d'une grande lucidité :

Donald Trump est venu au Detroit Economic Club, s'est tenu devant les directeurs de Ford Motors, et il a dit "si vous fermez ces usines comme vous prévoyez de le faire à Detroit, et que vous allez les construire au Mexique, je mettrai une taxe de 35% sur ces voitures quand vous nous les renverrez, et personne ne les achètera".
C'était quelque chose d'extraordinaire à voir. Aucun politicien, républicain ou démocrate, n'avait dit ces choses-là à ces directeurs, et ça a résonné comme de la musique dans les oreilles des gens du Michigan, de l'Ohio, de la Pennsylvanie, du Wisconsin... Des états "brexit", quoi... Vous vivez ici, dans l'Ohio, vous savez de quoi je parle.
Que Trump le pense vraiment ou non n'est pas important, parce que ce qui compte, c'est qu'il dise ces choses aux gens qui souffrent. C'est pour ça que chaque ouvrier abattu, anonyme, oublié, qui appartenait autrefois à ce qu'on appelait la classe moyenne, aime Trump.
Il est le cocktail Molotov humain qu'ils attendaient, la grenade humaine qu'ils peuvent lancer légalement dans le système qui leur a dérobé leurs vies.
Et le 8 novembre, le jour de l'élection, alors qu'ils ont perdu leur travail, alors qu'ils ont été saisis par les banques, qu'ensuite il y a eu le divorce, que la femme est partie avec les gosses, que la voiture a été revendue, qu'ils n'ont pas eu les moindres vraies vacances pendant des années, qu'ils sont bloqués avec cette merde de "Bronze plan" d'Obamacare, avec lequel on ne peut même pas avoir le moindre cachet de Percocet [un analgésique]. Ils ont essentiellement perdu tout ce qu'ils avaient sauf une chose. La seule chose qui ne leur coûte pas un centime, et qui leur est garantie par la constitution américaine : le droit de vote.
Peut-être qu'il sont sans le sou, peut-être qu'ils sont sans abri, ils se sont peut-être fait baiser et sont peut-être foutus, mais ce n'est pas grave, parce qu'ils sont à l'égal de tout le monde ce jour-là. Un millionnaire a le même nombre de voies qu'une personne sans emploi : une seule. Et il y a plus de gens dans l'ex-classe moyenne que dans la classe millionnaire.
Donc, le 8 novembre, les dépossédés iront au bureau de vote, on leur donnera un bulletin, ils fermeront le rideau de l'isoloir, et ils prendront un crayon et mettront une grosse, putain de croix dans la case du nom de l'homme qui menace de renverser ce système même qui a ruiné leurs vies.
Donald J. Trump.
Ils voient que les élites qui ont ruiné leurs vies détestent Trump.
L'Amérique corporate déteste Trump.
Wall Street déteste Trump.
Les politiciens de carrière détestent Trump.
Les média détestent Trump (après qu'ils l'aient aimé... et qu'ils l'aient créé, et maintenant ils le détestent... merci les média).
L'ennemi de mon ennemi et celui pour qui je voterai le 8 novembre.
Oui, le 8 novembre, toi, Joe Blow, Steve Blow, Bob Blow, Billy Blow, Billy-Bob Blow ["Blow" veux dire en gros "sucer", et c'est ici une manière de qualifier les "beaufs" américains], tous les Blow's, vous aurez la chance d'aller faire sauter [blow up], le système tout entier, parce que c'est votre droit.
L'élection de Trump va être le plus gros FUCK YOU auquel on aura assisté dans l'histoire de l'humanité, et ça va être vraiment bon !
avatar
Eliane
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par †ChrisLam† le Ven 11 Nov - 19:22

sur le plan politique dans le cas qui nous concerne il ne valent pas mieux l'une que l'autre.
Donald = coin coin coin et il est bon a rien.
Trump = arriviste, avare, = Coin coin Pixou = roublard Il est pour le fric avec le fric mais il est contre un salaire pour un travail.
avatar
†ChrisLam†
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Eipal. le Ven 11 Nov - 19:23

pour Donald Trump ce n'est pas une coïncidence mais bien voulu
donc s'attendre que le monde danse
avatar
Eipal.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Estandrine le Ven 11 Nov - 19:26

Pour en revenir à Trump il a été élu à cause des femmes. Elles ne se trouvaient pas leurs intérêts chez Hillary Clinton. Donc méfiez-vous du vote des femmes, nous sommes plus nombreuse que vous nous pouvons renverser le pouvoir
mort de rire
avatar
Estandrine
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Depassage le Ven 11 Nov - 19:28

Il y a eu plusieurs analyses, la plus crédible, qui est un avertissement, c'est qu'il y a des régions américaines (tout le centre rouge sur les cartes électorales) où les gens sont abandonnés par la société leurs industries démantelées et ils ont l'impression que tout le monde s'en moque.
C'est un sérieux avertissement, cela peut se produire chez nous de pousser ainsi les gens au désespoir qui vont voter pour celui qui leur promettra de les sortir de là. On peut voir cela chez nous en 2017.

Il paraît que Trump a mentionné qu'il avait raconté tout ça pour se faire élire, en fait il n'a pas les moyens constitutionnels de mettre en oeuvre ses promesses, il a vendu du rêve.

Au fait Clinton a bénéficié du vote populaire, elle a eu 47,7% des voix contre 47,5% pour Trump. Chez nous elle aurait été élue, c'est elle qui avait la majorité des voix.
Cela avait été pareil pour Al Gore face à George W Bush en 2000. Bush n'avait pas eu le vote populaire.
No Comment.
avatar
Depassage
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Estandrine le Ven 11 Nov - 19:29

Ben pour ma part je trouve que c'est bien que le système soit renversé.
Les médias en font des caisse, la terre ne va pas s'arrêter de tourner. C'est comme le Brexit, le peuple veut du changement
avatar
Estandrine
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par eric222 le Ven 11 Nov - 19:31

En 1940 les allemands voulaient aussi du changement >>> 8.000.000 de morts et je ne suis pas sur du chiffre .

A Dieu Va !

Mais une chose est sur l'avenir serra ce que nous en ferrons .
avatar
eric222
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Estandrine le Ven 11 Nov - 19:32

Mais laissez donc les américains gérer leur affaire et arrêter de comparer Trump à Hitler parce que vous ne l'aimez pas! Faut arrêter! Franchement tu crois que c'est mieux quand nos politique pactisent avec des dictateurs?! Au moins Trump ne lèche pas les bottes des dictateurs islamistes...
avatar
Estandrine
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Salamsam le Ven 11 Nov - 19:34

Il est parfaitement normal qu'aux 4 coins du monde les gens s'inquiètent. Un président Américain est l'homme le plus puissant de la planète. Ces décisions, quels soient économique ou géo politique, peuvent avoir des conséquences absolument énorme dans le monde. Il ne sagit pas seulement de la politique intérieur Américaine.
avatar
Salamsam
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Estandrine le Ven 11 Nov - 19:35

Mais tu vis en France

Occupez-vous donc de ce qui se passe en France, les américains n'ont pas besoin de la France, et il y a beaucoup plus de chose en jeu en Europe qu'en Amérique pour la France.
avatar
Estandrine
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donald Trump président des USA

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum