L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Anaska le Mar 1 Nov - 12:52

L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

_________________
Je ne suis qu'un individu de plus dans le rouage dans la vaste machine cosmique. Moi, qui croyais être libre et autonome, je ne suis qu'une poussière dans l'univers....Nassim Haramein
avatar
Anaska
Admin
Admin

Messages : 327
Date d'inscription : 20/05/2016
Religion : Sans religion

http://foietreligion.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Kader le Mar 1 Nov - 13:58

L’église estime que le Saint-Esprit a inspiré les auteurs de ces livres afin qu’ils écrivent les révélations de Dieu.
Dans certains cas, les auteurs de ces livres demeurent inconnus, par exemple:
Joshua (24 chapitres, auteur inconnu),
Sther (10 chapitres, auteur inconnu),
Job (42 chapitres, auteur inconnu),
Samuel (1 & 2, auteur inconnu) , Ruth (4 chapitres, auteur inconnu),
Néhémie (13 chapitres, auteur non identifié, mais probablement Néhémie ou Nezra).

Donc, comment est-il possible que la compilation de ces livres puisse être considérée comme étant la parole divine de Dieu alors que certains auteurs demeurent inconnus?
Comment l’église peut-elle dire que le Saint Esprit est inspiré les auteurs quand elle ne sait pas qui ils sont tous?
Une copie de l’évangile de Barnabé (écrit de sa propre main) fut découvert enterrée avec sa dépouille en 478 après JC, un siècle avant la naissance du Prophète de l’Islam
L’évangile de Barnabé fut déclaré livre a rejetée par le Pape Gélase (Pape de Rome 492-96) dans le Gelasianum Decretum (décret de Gelasianum).

Quelques siècles plus tard, un ami du Pape Sixte nommé Fra Marino trouva l’évangile de Barnabé dans la bibliothèque privée du Pape et décida de le traduire en italien. Et en 1738, le manuscrit trouva sa place dans la Bibliothèque Nationale d’Autriche, où il demeure aujourd'hui.
C'est pour ces raisons que les Musulmans ont tendance à croire que les textes originaux ont été corrompus et suivent la dernière révélation de Dieu, le Coran.

Nous ne pouvons cacher notre stupéfaction !
Ou est passée cette objectivité lorsqu'il s'agit d'étudier les 4 évangiles sélectionnés par l'église ?

Les codex du nouveau testament ne datent ils pas de 3 siècles après jésus christ ?
Pourquoi s'acharner sur la date tardive du manuscrit de Barnabé en fermant les yeux devant la même vérité concernant leurs évangiles

Remarque: L'apôtre Barnabé a été lapidée à mort pour avoir refusé de fausser la vérité sur Jésus.
avatar
Kader
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Anoushirvan le Mar 1 Nov - 15:51

Qu'est-ce-que veut dire "vrai" et "faux" en parlant des évangiles ?

Les évangiles dits "canoniques" ne sont pas des témoignages de la vie et de la prédication d'un personnage du 1er siècle nommé Jésus. Il n'a jamais existé de Jésus tel que décrit dans ces textes.

Les évangiles canoniques sont en fait des midrash, un mode d'enseignement typiquement sémitique, où on réutilise des versets et des livres pour produire de nouvelles histoires et un enseignement.
Lire "La fabrication du Nouveau Testament" par Bernard Dubourg : https://archive.org/details/LaFabricationDuNouveauTestament

Le Jésus des évangiles canoniques est en réalité Josué, successeur de Moïse. Tous les personnages de la famille de Jésus, dont sa mère Marie, viennent de la Torah et des Livres des Prophètes comme le Livre de Zacharie.

Le propos des évangiles canonique était de crucifier l'idée du Messie de chair attendu par les Juifs, et de ressusciter le véritable esprit de l'enseignement de Josué.
Pourquoi crucifier cette idée d'un Messie de chair attendu par les Juifs ? Il y avait de nombreux mouvements messianiques en Palestine au 1er siècle, sous domination romaine. Ces mouvements s'attendaient très fortement à la venue du Messie qui allait les libérer.
Il est probable que ceux qui ont écrit les évangiles canoniques aient compris que ces mouvements n'étaient pas de taille à lutter contre la puissance romaine, et aller mener le pays à la catastrophe.


Une fois qu'on a compris le propos des évangiles canoniques, il est très facile de comprendre que l'évangile de Barnabé (http://www.aimer-jesus.com/evangile_barnabe_texte.php) est un faux grotesque
.

Cet ouvrage est en accord avec la thèse islamique du faux-semblant de Jésus qui aurait été crucifié. Or ce qui a été crucifié dans les évangiles canoniques n'est pas une personne mais une idée : le Messie de chair.

Cette histoire de faux-semblant, qui est basé sur une erreur de compréhension du verset 4.157 du Coran, est totalement absurde.

Il contient de nombreuses erreurs historiques et géographiques, par exemple :

Jésus dit alors : «Adonaï Sabaot ! » Aussitôt les soldats furent poussés hors du temple comme on pousse les tonneaux quand on les lave pour y mettre du vin, de telle sorte que pieds et têtes frappaient la terre à tour de rôle sans que personne les ait touchés. Ils furent pris d'une telle et ils s'enfuirent si loin qu'on ne les vit plus en Judée

Or au 1er siècle, les tonneaux ne sont utilisés qu'en Gaule (la France actuelle), pas en Palestine.

Chapitre 20 :

Jésus se rendit à la mer de Galilée; il monta dans une barque et navigua vers Nazareth, sa ville. Alors s'éleva une grande tempête, de sorte que le bateau était près de couler. Jésus dormait à la proue du bateau. Ses disciples s'approchèrent donc de lui et le réveillèrent en disant :«sauve-nous, Maître. car nous périssons! » Ils étaient en proie à une grande épouvante en raison du grand vent contraire et du fracas de la mer. Jésus se leva, et les yeux levés au ciel, il dit :«O Elohim Sabaot, aie pitié de tes serviteurs »! A peine Jésus avait-il prononcé ces paroles que le vent tomba et que la mer se calma.
Alors les marins furent saisis de frayeur et dirent :«Quel est celui auquel obéissent la mer et le vent? »
Arrivés à Nazareth, les marins remplirent la ville du récit de ce que Jésus avait fait. Alors la maison où ils se trouvaient fut envahie par les habitants de la ville

Or Nazareth n'est ni au bord d'un lac, ni au bord d'une mer.


Prologue :

Barnabé, apôtre de Jésus Nazaréen appelé Christ
et
Chapitre 42 :

Ils envoyèrent donc les lévite et quelques scribes lui demander : « toi, qui es-tu? » Jésus confessa et dit la vérité : « Je ne suis pas le messie. »

Or Christ et Messie veulent dire la même chose : Christ est la traduction grecque de Messie.

Chapitre 39 :

Se dressant sur ses pieds, Adam vit, en l'air, une inscription brillante comme le soleil.  Elle disait : « Il n'y a qu'un seul Dieu, et Muhammad est le Messager de Dieu »

Même dans le Coran on ne trouve nulle part la shahada. C'est une invention post-coranique qui est datée du règne Abd Al-Malik, d'après les pièces de monnaie de cette époque.

Au-delà des ces erreurs (il y en a plein d'autres), les mentions historiques les plus anciennes d'un évangile de Barnabé sont très tardives, vers le Veme siècle, et on n'a que des exemplaires en italien et en espagnol datant approximativement de la Renaissance.

Chers amis musulmans vous perdez votre temps et votre énergie avec ce faux évangile, apprenez plutôt à lire correctement le Coran, ce sera vraiment plus profitable pour vous.

Anoushirvan

Messages : 36
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 41
Religion : Coraniste

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Miguel123 le Mar 1 Nov - 18:40

Salut Kader

Vous affirmez que c’est bel et bien une copie de l’évangile de Barnabé qui a été trouvé en 478. Des sources disent qu’il s’agissait plutôt d'un évangile ressemblant à celui de Matthieu. Qu’est-ce que qui vous fait établir qu’il s’agissait bien de l’Évangile de Barnabé que nous avons aujourd’hui? Même si un évangile est mentionné de nom, cela ne veut pas nécessairement dire qu’il est identique à celui retrouvé plus de 1000 ans plus tard. De plus, il ne faut pas mélanger ce document avec l’épître de Barnabé qui était bien en circulation à cette époque.

Aussi, vous dites que les plus vieux codex du Nouveau-Testament date de 3 siècles après Jésus-Christ. Cela est vrai pour les codex complets du N-T, mais nous avons aussi de nombreux manuscrits contenant des parties du N-T, dont les plus anciennes datent d’auteur de l’an 125 (comme P52 qui est un fragment de l’Évangile de Jean). Et nous avons aussi les citations des Pères de l’Église pour témoigner des textes du N-T. Nous n’avons rien de tel pour l’ « Évangile de Barnabé »

Je sais que vous avez aussi posé d’autres questions dans votre commentaire, mais j’aimerais avoir votre avis sur ces questions avant de poursuivre.

Que le Dieu Tout-Puissant vous garde,
avatar
Miguel123
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Kader le Mer 2 Nov - 9:44

Bonjour

Je reste entièrement d’accord sur l’ancienneté des Codex, toutefois la datation n’est pas vraiment bien tranchée sur une période exacte. Aussi je vous présente ci-dessous cette documentation sur laquelle repose mes propos.
Selon Wikipédia codex est un cahier formé de pages manuscrites reliées ensemble. Cet ancêtre du livre moderne a été inventé à Rome durant le IIe siècle avant J.-C. et s'est répandu à partir du premier siècle, pour progressivement remplacer le rouleau de papyrus grâce à son faible encombrement, son faible coût, sa maniabilité et la possibilité qu'il offre d'accéder directement à n'importe quelle partie du texte
Le codex se compose de cahiers résultant du pliage des feuilles dont il se compose. Le pli d'une feuille de parchemin (ou ultérieurement de papier) produit un bi feuillet, soit deux feuillets ou quatre pages. On parle alors d'un format in folio. Si le bi feuillet est à nouveau plié en deux, c'est un in-quarto (deux bi feuillets, quatre feuillets, huit pages), puis un in octavo (quatre bi feuillets, huit feuillets, seize pages)
Le Codex Vaticanus: (Vat. gr. 1209; Gregory-Aland no. B ou 03) est un manuscrit sur vélin en écriture grecque onciale daté du IVe siècle conservé à la Bibliothèque apostolique vaticane. Il s’agit du plus ancien manuscrit connu qui transmet le texte quasiment complet de l’Ancien et du Nouveau Testament1.
Le Codex Sinaiticus est un des deux plus anciens manuscrits de la Bible — avec le Codex Vaticanus — qui rassemble à la fois l'Ancien et le Nouveau Testament. Classé par Gregory-Aland no א ou 01, c'est un codex de la Bible en koinè, une forme de grec ancien, écrit en caractères de type onciale et datant du IVe siècle, entre 325 et 360. Il contient des parties de l'Ancien Testament, la totalité du Nouveau Testament, l'Épître de Barnabé et le Pasteur d'Hermas.
avatar
Kader
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Brahim. le Mer 2 Nov - 14:25

A Anoushirvan

avatar
Brahim.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Kader le Mer 2 Nov - 19:24

Bonsoir Miguel

je continue donc

Le Codex Alexandrinus (Gregory-Aland no. A 02) est un manuscrit en grand oncial presque complet de la Septante et du Nouveau Testament datant du Ve siècle. Le codex tire son nom de la ville d'Alexandrie. Au même titre que le Codex Sinaiticus ou le Codex Vaticanus, il s'agit d'une des plus anciennes et des plus complètes copies de la Bible grecque
Le Codex Bezae Cantabrigensis, aussi connu sous le sigle D 05 est avec les quatre grands onciaux — les codex Alexandrinus (A 02 Ve siècle), Vaticanus (B 03 IVe siècle), Ephraemi rescriptus (C 04 Ve siècle) et Sinaïticus (א 01 IVe siècle) — un témoin scripturaire essentiel du Nouveau Testament Grec.
C'est un manuscrit bilingue, Grec et Latin écrit en onciales sur vélin, contenant les évangiles dans un ordre propre et qu'il partage avec le Codex Washingtonianus : après Matthieu, vient Jean, puis Luc (le seul qui soit complet) et Marc ; après quelques pages manquantes, le manuscrit reprend avec la troisième Épître de Jean et en fin, les Actes des Apôtres jusqu'au chapitre 21. Il comporte 406 folio (l’original en avait peut-être 534).
Chacune des marques des neuf correcteurs qui travaillèrent sur ce manuscrit entre le VIe et le XIIe siècle, a été repérée et cataloguée par F. H. A. Scrivener qui en édita le texte (en cursives) en 1864.
Cependant la documentation consultée me fait dire qu'il y a des milliers de manuscrits du nouveau testament. Mais la question est, quelle est la date de ces manuscrits, le manuscrit n’à un vrai intérêt que s'il se date des premiers siècles du Christianisme. Il existe plusieurs manuscrits de la Bible. Ces manuscrits se répartissent en différentes catégories, selon leur support ou leur type d'écriture.
On distingue d'abord :
Les papyrus, fabriqués à l'aide de moelle de roseau, organisés sous forme de rouleaux ;
Les parchemins, fabriqués à l'aide de peaux de veau ou de mouton, organisés sous forme de feuillets séparés.
Tous les manuscrits du Nouveau Testament sont rédigés en grec. On distingue : Ceux rédigés en lettres capitales dites « onciales », c'est les plus ancien ; Ceux rédigés en lettres minuscules, les plus nombreux.
La datation se base surtout sur la comparaison des écritures avec les écritures en vogue dans tel ou tel période, mais sans vraiment pouvoir trancher sur la date exacte de ce manuscrit. Les Manuscrits Trouvés à Ce jour sont :
1) Les manuscrits datant du premier siècle : Il n'y a aucun manuscrit datant du premier siècle.
2) Les manuscrits datant du deuxième siècle : Il existe 6 manuscrits, contenant des fragments d'évangiles, la majorité d'entre eux divergent avec ce qu'on a aujourd'hui dans la bible, ces manuscrits sont :
Papyrus 104, P 104
Papyrus 98, P 98 :
Papyrus 90, P 90 :
Papyrus 66, P 66 :
Papyrus 64: P 4:
Papyrus 52, P 52 c'est le manuscrit le plus ancien, daterait de 125.
Comme vous voyez c'est tout ce qu'on a des 2 premiers siècles comme manuscrits. Les versions presque complètes du nouveau testament :
Après le 4eme siècle, plusieurs codex écrits sur des peaux d'animaux furent trouvés, ces manuscrits contiennent en général la majorité du nouveau testament, mais présentent de claires divergences sur plusieurs points, commençons d'abord par citer les principaux :
Codex Vaticanus : daterait du 4° siècle, contient l'ancien et le nouveau testament.
Codex Sinaiticus : contient l'ancien testament et le nouveau testament
Codex Alexandrinus : 5° siècle
Codex Ephraemi: 5°siècle
Codex Bezae : 5° siècle.
Quant aux Citations des Pères de l'Eglise, ont estime que certaines doctrines romaines récentes s'écartent de la foi Catholique et sont donc hérétiques.
Ces Pères anciens ont écrit avec sagesse des choses excellentes, mais il leur est aussi arrivé, en plusieurs endroits, de se tromper et d’errer, ce qui est humain.
C’est ainsi que Jean Calvin réformateur, avait qualifié le témoignage des Pères de l'Eglise
Pour conclure, je voudrai vous affirmer que presque 98% des musulmans ne sont même pas au courant de l'existence de l’évangile de Barnabé, quand au restant, aucun d'entre eux ne vous dira qu'il s'agit du pur et authentique évangile de Jésus Christ.
Il convient de souligner d'emblée que presque l’ensemble des Musulmans estime que la Bible (Torah) est un seul Livre pour le Judaïsme et l’Evangile (Injil) en un seul livre également pour les Christianisme au même titre que le Coran.
Par ailleurs, j’aimerai noter que les questions ne s’inscrivent que dans un cadre de compréhension et d’étude, je respecte l’homme et autant sa religion et ses convictions.
Cordialement avec mes amitiés.
avatar
Kader
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Anoushirvan le Mer 2 Nov - 20:37

Brahim. a écrit:A Anoushirvan

lien youtube

Merci, mais ça ne m'apprend rien que je ne sache déjà.

Je répète : il n'y a jamais eu de prophète Jésus au 1er siècle de notre ère. C'est un personnage entièrement fictif dans les évangiles.

Et relisez bien le Coran, Issa ibn Mariam est indiscutablement le neveu de Moïse, quoiqu'en disent des hadiths inventés par des ignorants qui ne savaient pas lire le Coran.

En comparant à la Bible, il s'agit de Josué.
Et les évangiles canoniques ont été écrits pour ressusciter l'esprit de Josué dans un contexte de domination grecque puis romaine de la Palestine.

Voilà l'explication du faux-semblant, inutile de chercher des substitutions ubuesques où Judas aurait pris l'apparence de Jésus.

Anoushirvan

Messages : 36
Date d'inscription : 06/07/2016
Age : 41
Religion : Coraniste

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Miguel123 le Jeu 3 Nov - 8:51

Bonjour Kader

Bonjour. Merci pour ce tour d’horizon des différents manuscrits bibliques, mais je me demande quelle est votre question principale dans tout cela.
Pouvez-vous formuler une question à laquelle je pourrais répondre pour mieux recadrer ce dialogue svp.

Que le Dieu Tout-Puissant vous garde,
avatar
Miguel123
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Kader le Jeu 3 Nov - 19:35

Bonjour Mr Miguel,

Nous avons de nombreux manuscrits contenant des parties du N-T, dont les plus anciennes datent d’auteur de l’an 125 (comme P52 qui est un fragment de l’Évangile de Jean). Et nous avons aussi les citations des Pères de l’Église pour témoigner des textes du N-T

Ainsi, j’avais donné au tour d’horizons à certains manuscrits et leur datation, et surtout que le reste de mes questions cités dans le commentaire premier, sont encore d’actualités et restent sans réponse de votre part.


Cordialement
avatar
Kader
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Miguel123 le Ven 4 Nov - 8:31

Bonjour Kader

Alors, si je vous comprends bien, vous n’avez pas vraiment l’intention de défendre l’authenticité de l’ « évangile de Barnabé », mais vous me demandez plutôt pourquoi je fais confiance aux 4 évangiles canoniques plutôt qu’à l’évangile de Barnabé.

À vrai dire, je comprends mal votre stupéfaction sur cette question. Pour les évangiles canoniques, nous avons justement plusieurs manuscrits qui prouvent leur existence, la critique textuelle interne de ces évangiles nous pousse à dater leur rédaction dans la deuxième moitié du premier siècle (généralement entre 60 et 95) et sans compter toutes les allusions / citations que l’on retrouve aussi dans des documents qui sont datés de peu de temps après. Cela dit, il faut faire une distinction entre la date des manuscrits retrouvés et la date des événements relatés, car une science comme la critique textuelle peut nous indiquer la date d’un document même si nous ne possédons pas le manuscrit original (pourvu qu’il a été fidèlement copié). C’est comme ça, par exemple, que même si P52 date de l’an 125, on peut tout de même établir que l’évangile de Jean a été écrit, selon la majorité des chercheurs, autour de l’an 95. Sans compter toute l’information que même un tout petit manuscrit comme P52 (qui a environ la grosseur d’une carte de crédit) peut nous révéler sur un écrit (date d’écriture, estimation de la taille complète de l’œuvre, etc.).

Du côté de l’ « évangile de Barnabé », avons-nous quelque chose de semblable? À ce que je sache, le premier manuscrit retrouvé date de 1500 ans après Jésus-Christ. Aucun manuscrit antérieur n’a été trouvé. Il n’a pas été cité par les Pères. On a seulement une allusion d’un document du même nom… au cinquième siècle. Et en plus, il contredit sur plusieurs points les évangiles canoniques. Selon moi, le choix n’est pas difficile du tout et j’ai du mal à comprendre comment on peut être stupéfait de ce choix.

Si vous voulez parler du processus de canonisation de la Bible (Ancien Testament et Nouveau Testament), j’aimerais avoir une question plus précise, car on pourrait s’y perdre facilement. Cependant, ce que je peux vous dire rapidement, c’est que c’est l’Église qui a autorité de discerner (et d’interpréter) les Écritures, par Jésus qui lui a confié son autorité. Pour l’Ancien Testament, les premiers chrétiens ont continué à considérer comme inspirés les livres que les autorités religieuses de l’époque avaient reconnus comme inspirés.

Est-ce que cela vous éclaire un peu ?
avatar
Miguel123
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Omar le Sam 5 Nov - 13:50

Bonjour Miguel

La découverte de ce manuscrit explique bien l affaire des templiers qui ont été brûlés vif en 1300 pour hérésie
Les templiers qui étaient des moines guerriers et qui avaient participes aux croisades des le début en allant en Palestine pour divulguer le christianisme et en faisant tous les malheurs commis vers les musulmans et les hébreux et après plus de 2 siècles de permanence a gerusalemme vers 1300 ils ont commences a cracher et marcher sur la croix peut être ils avaient découvert que Gesù n a pas été crucifie comme il est écrit dans les Évangiles?.
Ils ont été rapatriés tous en France et brûlés vifs sans pouvoir raconter leur vérité aux peuples.
p.s. Le Papa qui a toujours eu sa résidence au Vatican en Italie , durant l affaire des templiers en 1308 avait changer sa résidence à Avignon en France. Lui qui était soumis au roi Philippe le Beau surement avait délégué le roi de ne pas faire savoir l amère vérité et c est pour cette raison que le roi a tout fait pour ne pas faire intervenir l Eglise .
Les templiers ont étés juges par un tribunal militaire et non par l'Eglise
voir lien histoire-pour-tous.fr/forum/chevalier-templier-t11367.html
Si l inculpation est l heresie: signifie que les templiers qui étaient les plus cultives de tous les ordres religieux existant et qui étaient les amis intimes du Pape, ne croyaient plus au christianisme.
Les templiers qui en Palestine étaient en contact avec l Eglise Catholique orientale et surtout la greco orthodoxe surement avaient su de l existence de ce manuscrit et c est pour ca le cracher sur la croix et en plus ils adoraient une statuette qu ils appelaient Baphomet peut être mahomet? Etaient ils devenu musulmans?
avatar
Omar
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Miguel123 le Dim 6 Nov - 21:10

Bonsoir

Pour ce qui est des templiers, ils ont été brûlés par le roi de France pour le crime d’hérésie, mais plusieurs pensent que ce n’était là qu’un prétexte. Le pape d’alors avait absout les templiers et c’est pourquoi les templiers des plusieurs autres pays ont pu réintégrer d’autres ordres religieux et n’ont pas été menacés.
Bien honnêtement, je trouve peu probable que les templiers aient été brûlés parce qu’ils étaient devenus musulmans et qu’ils auraient lu l’évangile de Barnabé. Je suis curieux de savoir quelles preuves pouvez-vous fournir de cela ?

Dieu vous garde,
avatar
Miguel123
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Bahous. le Jeu 9 Mar - 8:30

L'Evangile de Barnabas est une découverte purement chrétienne. les musulmans n'en ont jamais entendu parler.

Le Decretum Gelasianum (dont l'attribution au pape Gélase Ier est apocryphe) ainsi que le Catalogue des 60 livres canoniques du viie siècle recensent parmi les apocryphes un « Évangile selon Barnabé7 ».

le déiste irlandais John Toland qui dans son œuvre « Nazarenus » mentionne qu'en 1709 il avait été heureux de découvrir un évangile musulman dévoilé par Johann Friedrich Cramer ; et encore en 1734 par George Sale dans The Preliminary Discourse to the Koran 

Le manuscrit italien a été présenté au prince Eugène de Savoie en 1709 par Johann Friedrich Cramer, conseiller puis résident du roi Frédéric Ier de Prusse à Vienne, et offert à ce dernier le 20 juin 1713. Il fut transféré à la Hofbibliothek de Vienne en 1738, en même temps que le reste de sa bibliothèque, et demeure toujours aujourd'hui à la Bibliothèque nationale autrichienne sous le codex no 2662.

la critique du contenu:

1-L'évangile de Barnabas est le plus long évangile qui soit connu . on en compte 222 chapitres. ( d'où vient toute cette littérature d'un grand connaisseur de la culture juive).

2-Muhammed (SAWS) est le Messie , Jésus n'en est que le précurseur . alors que tous les musujmans depuis l'ère de Muhammed (SAWS) croient que Issa ibn Mariyam est le Messie. sonc cet évangile ne pouvait en aucun cas etre musulman. qui a écrit ce livre pour tromper.

3-le prohète nazaréen est appelé Jésus ; alors dans le Coran et la Sunna il est appelé Issa (PSL). on ne peut pas tromper sur un nom propre. donc ça ne pouvait pas etre une forgerie.

4-Le chien y est crée a partir du crachat de Satan. cette notion n'existe nulle part dans la Sunna et le Coran.

5-il y est mentionné 09 cieux ; le Coran n'en parle que de sept.

6-son rédacteur est un grand connaisseur de la Bible Hébraique

tout cela réfute catégoriquement que Barnabas fut un faux évangile écrit par un musulman pour tromper.
avatar
Bahous.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Bahous. le Jeu 9 Mar - 8:32

la preuve que l'Evangile de Barnabas est authentique est:

1-Paul dénonce les Apotres pour avoir enseigné un autre Messie , un esprit différent et un autre Evangile .

cet évangile des Apotres , Paul le qualifie d'anathème.

Paul , envahit par la colère , ne se retient plus. il dit meme si un ange du ciel vient vous annoncer un évangile autre que celui que nous vous avons annoncé qu'il soit anathème

Galates 1, 8 Eh bien! si nous-même, si un ange venu du ciel vous annonçait un évangile différent de celui que
nous avons prêché, qu'il soit anathème!
avatar
Bahous.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Rangers le Jeu 9 Mar - 9:59

Cet évangile considéré comme l'évangile authentique  présente un certain nombre de difficultés dont de nombreux anachronismes:
1. Hérode et Pilate
Au chapitre 3 de l’Evangile de Barnabé, il nous est indiqué qu’Hérode et Pilate, auraient tout deux régnés en Judée au moment de la naissance de Jésus :
citation a écrit:En ce temps-là, Hérode régnait en Judée par décret de César Auguste; Pilate était gouverneur, étant pontifes Anne et Caïphe. Chapitre 3
C'est historiquement faux. En effet, Hérode et Pilate, n’ont jamais régné la Judée en même temps !
Hérode a régné seul en Judée de 37 avant Jésus-Christ à l’an 4 après Jésus-Christ, tandis que Pilate a régné en Judée près de trente ans après, de 26 à 36 après Jésus-Christ.

S'il était vrai que l’auteur de ce livre, était un disciple de Jésus, comment celui-ci pourrait t'il faire une erreur historique si énorme ?

2. Trois mages
citation a écrit:D’Orient en Judée, trois mages sont guidés par une étoile. Ayant trouvé Jésus, ils le révèrent et lui offrent des présents. Chapitre 6
Cette idée de trois mages n’est née qu’au VIième siècle lorsqu’un auteur d’un écrit en araméen leur donne un nom (Melkon, Balthasar et Gaspard) et fixe ainsi leur nombre à trois. Et dans l'Église latine, ce ne sera qu'au Moyen-Âge qu'il en sera question. L'implication de ceci, est que "l'Evangile de Barnabé" a du être écrit, au plus tôt au VIième siècle, ce qui signifie que Barnabé (mort au premier siècle), n'a pas pu être l'auteur de cet écrit, qui lui est attribué.

3. Dante
Dante Alighieri fut un poète célèbre du 14ème siècle. Parmi les œuvres de Dante, une qui fut très connu est son livre la Comédie Divine. Dans ce livre, Dante décrit qu’il faut d’abord monter 9 cieux, pour ensuite atteindre le paradis, et étrangement l’auteur de l’Evangile de Barnabé dit de même :
citation a écrit:Jésus répondit :« Le paradis est si grand qu’aucun homme ne peut le mesurer. Je te le dis en vérité, il y a neuf cieux entre lesquels se trouvent les planètes… je te le dis en vérité, je dis en vérité, le paradis est plus grand que la terre et les cieux ensemble » Chapitre 178
Il semble que l’auteur de l’Evangile de Barnabé aurait repris l’idée des neuf cieux à Dante (Dante, auteur du 14ème siècle !). D’autant plus, que l’Evangile de Barnabé en affirmant qu’il y a 9 cieux contredit par ce fait le Coran, qui affirme qu’il y en a 7, et non 9 cieux (cf Coran sourate 2:29)

4. L’année de jubilé et le Pape
L'année de jubilé est une célébration juive antique indiquée par Dieu dans la Torah. Cette fête devait être observé tous les cinquante ans:
citation a écrit:Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants: ce sera pour vous le jubilé; chacun de vous retournera dans sa propriété, et chacun de vous retournera dans sa famille. Lévitique 25:10 -11
En l'année 1300 avant J-C, le pape Boniface VIII a faussement proclamé que le jubilé devrait être célébré tous les 100 ans au lieu de tous les 50 ans. Cependant le pape qui succéda, Clément VI, corrigea ce faux décret et le jubilé fut de nouveau célébré tous les 50 ans.

Par conséquent, dans l'histoire de la chrétienté, il y a toute une période, où il a été cru par la population que le jubilé se célébrait tous les 100 ans.

Or que lisons-nous dans "l’Evangile de Barnabé" ?
citation a écrit:Jésus répondit : «Je suis vraiment envoyé par Dieu à la maison d'Israël, comme prophète de salut, mais après moi viendra le Messie envoyé par Dieu au monde entier; c'est pour lui que Dieu a fait le monde. Aussi, partout dans le monde, on adorera Dieu et on recevra miséricorde, et l'année du jubilé qui maintenant revient tous les cent ans, reviendra chaque année et en tout lieu, à cause du Messie!» Chapitre 82
Cet anachronisme permet de dater la rédaction de l'évangile de Barnabé.

6. Elie et les pharisiens
Au chapitre 145 de "l’Evangile de Barnabé", il est précisé qu’au temps d’Elie, vivait 17 000 pharisiens :
citation a écrit:Vive Dieu, au temps d'Elie, ami et prophète de Dieu, il y avait douze montagnes habitées par dix-sept mille pharisiens… Chapitre 145
Le problème est que le mouvement pharisiens n'est né que 100 ans avant la naissance de Jésus-Christ, c’est à dire 600 ans après l’époque d'Elie!
Désormais, comment peut t’on encore honnêtement considérer "l’Evangile de Barnabé" comme étant le vrai Evangile datant du 1er siècle, alors que ce faux évangile, fait des erreurs en se rapportant a des faits du 13 et 14ème siècle ?

Evangile de Barnabé: manuscrit italien
Ajoutez à cela que le texte retrouvé de "l’Evangile de Barnabé" (qui n'est ni écrit en grec ou en hébreu, mais en italien) ne date que du 15éme siècle ! L'évidence est que ce texte appelé évangile de Barnabé, n'est qu'un faux du Moyen Age.
Il est évident que l'évangile de Barnabé a été composé après les quatre évangiles dont il dépend ; il les pastichait de multiples façons. En outre, la doctrine générale sur le Christ, d'après Barnabé, était celle de l'islam. Le texte retenait l'affirmation de la naissance virginale de Jésus ; Jésus était né de Marie, sans le secours d'un père. Il effectuait des miracles « avec la permission de Dieu » comme l'enseigne le Coran. L'auteur reprenait des épisodes évangéliques et un point très net manifestait qu'il en dépendait entièrement.

Dès qu'il ne suit plus ses sources, l'évangile de Barnabé fait preuve de maladresse ; il ignore au fond la géographie de la Palestine comme l'état social et politique du pays à l'époque de Jésus. Le miracle de la tempête apaisée sur le lac de Tibériade, par exemple, est reproduit d'après les Evangiles mais aussitôt après, la barque aborde à Nazareth, comme si ce village se trouvait au bord du lac.
citation a écrit:« Arrivés à Nazareth, les marins remplirent la ville du récit de ce que Jésus avait fait » (ch.20) puis « Jésus monta à Capharnaüm » (ch21)
alors qu'au contraire Capharnaüm est sur le bord du lac et Nazareth à une altitude de près de sept cents mètres plus haut.
En ce qui concerne "l’Evangile de Barnabé", il n'y a donc aucune question à se poser, ce n'est qu’une contrefaçon médiévale, un évangile apocryphe... Il contient des anachronismes qu’on ne peut dater qu’avec le moyen-âge, et montre une compréhension déformée des doctrines islamiques.
Petit bonus :
citation a écrit:"Son nom est le Messie, Jésus, fils de Marie" (Coran 3, 45)

citation a écrit:"je ne suis pas le Messie" (Evangile de Barnabé, ch 96)
avatar
Rangers

Messages : 7
Date d'inscription : 06/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Christian.catho le Jeu 9 Mar - 10:21

Ce pseudo évangile diffère énormément sur l’identité de Jésus Christ. Voici quelques-unes des différences les plus remarquables de l’Évangile selon Barnabas :

Il nie la divinité de Jésus
Il rejette la Trinité
Il nie la crucifixion de Jésus
Il nie Jésus comme le Messie (ce point de vue est en désaccord avec le Coran.)
Le vieux manuscrit turc s’éloigne de l’enseignement du Coran en appelant Mohammed le Messie plutôt que Jésus. Toutefois, similairement au Coran, l’Évangile selon Barnabé présente Jésus comme un simple mortel. Jésus y dit supposément : Je confesse devant le ciel, et je prends pour témoin tout ce qui habite la terre, que je suis étranger à tout ce que les hommes ont dit de moi, à savoir, que je suis plus qu’un homme. Car je suis un homme, né d’une femme, soumis au jugement de Dieu ; je vis ici comme les autres hommes, subissant les misères communes
Il est clair que l’Évangile selon Barnabé représente un Jésus qui nie sa divinité, tandis que l’apôtre Jean écrit sans équivoque que Jésus est le Fils de Dieu, le Créateur du monde : Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle…La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous… Et nous avons contemplé sa gloire…
avatar
Christian.catho

Messages : 1
Date d'inscription : 20/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par bahous. le Mer 15 Mar - 18:26

le premier chapitre/

Ce premier chapitre contient l'annonce de l'ange Gabriel à la vierge Marie au sujet de la naissance de Jésus. Ces années passées, une vierge appelée Marie, de la race de David, de la tribu de Juda, reçut la visite de l'ange Gabriel envoyé par Dieu. Cette vierge vivait en toute sainteté, sans aucun scandale, sans reproche, dans la prière et les jeûnes. Un jour qu'elle était seule, l'ange Gabriel entra dans sa chambre et la salua en ces termes: "Que Dieu soit avec toi, Marie!" A la vue de l'ange, la vierge prit peur. Celui-ci la réconforta en disant: "Ne crains pas, Marie, car tu es agréable à Dieu. Il t'a choisie pour être la mère d'un Prophète qu'il enverra au peuple d'Israël pour qu'ils marchent dans sa loi d'un cœur sincère". La vierge répondit: "Comment mettrais-je au monde des enfants puisque je ne connais pas d'homme?".

cette expression souligné et mis en gras est purement hébraïque.

ne pas connaitre : dans la culture hébraïque je n'avais aucune relation sexuelle.

si c'était un musulman qui l'aurait écrit il dit ; je n'ai jamais touché à un homme comme il est écrit dans le Coran.

Marie répondit: "Je sais que Dieu est tout puissant; aussi que sa volonté soit faite!". L'ange reprit: "Maintenant, en toi a été conçu le Prophète, tu l'appelleras Jésus. Tu le préserveras du vin, de la boisson fermentée et de tout aliment impur, car l'enfant est de Dieu". Marie s'inclina humblement et dit: " Voici la servante de Dieu. Qu'il advienne selon ta parole!". L'ange s'en alla et la vierge

si c'était un musulman qui l'avait écrit il aurait dit: tu l'appelleras Al-Massih Issa . Jésus n'est le nom coranique donné à Issa. voici un deuxième indice
avatar
bahous.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par abdelsalam. le Mer 15 Mar - 18:32

cet Evangile n'a rien à voir avec le christianisme c'est évidant

Dans l'hypothèse d'un auteur men.teur, il faut alors reconnaître chez lui une excellente maîtrise de l'AT, car il ne cesse de citer les prophètes ! Et il va même plus loin que cela puisqu'il apporte une exégèse dans son discours pour appuyer ses propos. Si c'est un men.teur, c'est avant tout un érudit qui parle alors avec force contre lui-même (puisque men.teur), mais dont la logique et l'analyse est remarquable : 

chap 50 Ne sais-tu pas que Dieu seul est bon et donc que tout homme men.teur est pécheur 

chap 128 Je sais, frères, que Satan vous a trompés au moyen de l'armée romaine quand vous disiez que j'étais Dieu. Gardez-vous donc de les croire : ils sont tombés dans la malédiction de Dieu en servant des dieux faux et menteurs ainsi que notre père David les invectiva : « Les dieux des nations sont d'argent et d'or, couvre de leurs mains : ils ont des yeux et ne voient pas, des oreilles et n'entendent pas, un nez et ne sentent pas, une bouche et ne mangent pas, une langue et ne parlent pas, des mains et ne touchent pas, des pieds et ne marchent pas ! » C'est pourquoi notre père David dit en priant notre Dieu vivant : « Qu'ils leur soient semblables ceux qui les font et qui se confient en eux ! » ils font toutes sortes de scélératesses. Moi je jeûne deux fois la semaine, et je donne la dîme de tout ce que je possède ! 

chap 161 Le men.songe est un péché en vérité, mais le meurtre est un péché plus grand, car le men.songe est un péché propre à celui qui le dit, tandis que le meurtre, bien qu'il soit à celui qui le commet, détruit en fait ce que Dieu a de plus cher ici sur terre, c'est-à-dire l`homme. On peut réparer le men.songe en disant le contraire de ce qu'on a dit, alors qu'il n'y a aucun remède au meurtre puisqu'on ne peut pas rendre la vie à celui qui est mort. 

chap 97 Il est juste que celui qui ne veut pas croire à la vérité pour son salut, croie au men.songe pour sa damnation : aussi je vous le dis, le monde a toujours méprisé les vrais prophètes et aimé les faux, comme on peut le voir au temps de Michée et de Jérémie. Car chacun aime son semblable

Et là c'est puissant :

chap 124  Jacques demanda : « Maître, si par hasard un faux prophète ou un docteur en mensonges se présente et prétend nous enseigner, que devons-nous faire ? » Jésus répondit par une comparaison : « Un homme s'en va avec son filet pour pécher. il prend beaucoup de poissons, mais il jette ceux qui sont mauvais. Un homme sort pour semer, mais seul, le grain qui tombe en bonne terre fructifie. Ainsi devez-vous faire : écoutez chacun, mais ne recevez que la vérité, car la vérité seule fructifie pour la vie éternelle. André répondit : «Mais comment reconnaîtra-t-on la vérité ? » Jésus répondit : «Recevez comme vrai tout ce qui est conforme au livre de Moïse. Car Dieu est un, la vérité est une. En conséquence, la doctrine est une, le sens de la doctrine est un et c'est pourquoi est une aussi la foi. Je vous le dis en vérité, si la vérité n'avait pas été effacée du livre de Moïse, Dieu n'aurait pas donné le second livre à David, notre père. Et si le livre de David n'avait pas été contaminé, Dieu ne m'aurait pas envoyé l'évangile, car le Seigneur notre Dieu est immuable et il a tenu un seul langage à tous les hommes. C'est pourquoi, quand le messager de Dieu viendra, il purifiera tout ce que les impies auront contaminé dans mon livre.
avatar
abdelsalam.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Evangile de Barnabé est-il vrai ou faux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum