Muhammad est il prophète ?

Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Muhammad est il prophète ?

Message par Anaska le Lun 30 Mai - 17:25

Muhammad est il prophète ?


Dernière édition par Anaska le Mar 28 Juin - 2:15, édité 1 fois
avatar
Anaska
Admin
Admin

Messages : 327
Date d'inscription : 20/05/2016
Religion : Sans religion

http://foietreligion.positiforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par manouche le Dim 5 Juin - 15:41

pour m@ part il & de loin d'etre un prophète -- mohammed contredit tout l'enseignement de Jésus bref....

Qui est Muhammad ?

Muhammad (PBAL) est né à Makkah dans l'année 579 ap.J.C, à une époque où le Christianisme n'était pas encore complètement établi en Europe. Puisque son père mourut avant sa naissance, et sa mère peu de temps après, il fut élevé par son oncle dans la respectée tribu de Quraysh. En grandissant, il devint connu pour sa loyauté, sa sincérité et sa générosité, et on allait le trouver pour qu'il règle les différents. Les historiens le décrivent comme calme et méditatif. Muhammad (PBAL) était d'une nature profondément religieuse, et avait depuis longtemps détesté la décadence de sa société. Il prit pour habitude de se retirer pour méditer dans la Caverne, au sommet de Jabal al-Nur, la 'Montagne de la Lumière', près de Makkah.


La Montagne de la Lumière où Gabriel vint trouver Muhammad (PBAL)

Comment devint-il un Prophète et un Messager de Dieu?

A l'age de 40 ans, pendant une de ces retraites spirituelles, Muhammad reçut sa première révélation de Dieu par l'ange Gabriel. Cette révélation, qui continua pendant vingt-trois ans, est connue sous le nom de Coran (Le Saint Coran). Aussitôt qu'il commença à réciter les paroles qu'il avait entendu de Gabriel, et à prêcher la vérité que Dieu lui a révélé, lui et son petit groupe de partisants souffrirent amèrement de persécution. Elle atteignit une telle intensité qu'en 622, Dieu leur donna l'ordre d'émigrer. Cet événement, l'Hégire, 'émigration', marque le début du calendrier musulman. Ils laissèrent donc La Mecque pour la ville de Médine (environ 390km au nord). Après plusieurs années, le Prophète (PBAL), et ses compagnons, purent retourner à Makkah, où ils pardonnèrent à leurs ennemis et établirent définitivement l'Islam. Avant que le Prophète ne meurt à l'âge de 63 ans, la plus grande partie de la péninsule arabique était Musulmane, et dans le siècle qui suivit sa mort, l'Islam se répandit jusqu'en Espagne à l'Ouest et jusqu'en Chine à l'Est.



La Mosquée du Prophète, Médine; le dome indique l'endroit où était sa maison, et où il est enterré.

manouche

Messages : 48
Date d'inscription : 05/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Yacoub le Dim 5 Juin - 15:57

Biographie chronologique de PBSL
-570 naissance de PBSL
-595 il entre au service de la veuve Khadija dont il devient le
factotum puis le mari
-610 Il prétend que l'ange Gabriel lui a parlé de la part d'Allah et
qu'il a été désigné comme Prophète
-613 naissance de Aïchaus et n'a fait que
-619 mort de sa femme Khadija et tentative d’assassinat commise contre
lui, il épouse deux femmes Sawda plus de 50 ans et Aïcha 6 anc
-622 il émigra à Yathrib où il est devenu le tyran de cette cité. Il a éliminé d'abord les arabes juifs
puis ensuite les arabes chrétiens et a fait le jihad contre la Mecque qu'il a vaincu en 630.
-630 entrée triomphale à la Mecque qui se donne à lui
-632 année de sa mort suite à un empoisonnement commis par son esclave sexuel Zeyneb

732, l'islam était à Poitiers où Charles Martel ne l'arrêta qu'à
moitié puisque tout le sud de la France a été musulman. en témoignent
les noms des villes comme Ramatuelle.
avatar
Yacoub

Messages : 74
Date d'inscription : 05/06/2016
Religion : agnostique

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Yacoub le Mer 22 Juin - 11:37

Mahomet avait le droit de voler l’héritage de Khadija alors que les musulmanes n’ont quasiment le droit à rien

Mahomet vivait aux crochets de Khadija richissime comerçante, sa première épouse et son aînée de 15 ans, dont il avait capté l’héritage aux dépens des propres enfants de cette dernière qui sont prioritaires dans le droit musulman.
Mais Mahomet était lui-même le droit et en sa qualité de prophète il pouvait s’octroyer tous les passe-droits et privilèges dus à son rang. Réputé pour son sens inné très personnel et vicieux de l’éthique et de la justice, ce qui est à toi n’est pas à toi il est à moi, il s’était gardé de facto 100% du gâteau pour lui surtout qu’a priori les enfants de Khadija ne lui avaient fait allégeance et il serait ainsi tout légitime qu’ils fussent spoliés.

Cependant du point de vue théologique, il n’avait commis aucun acte répréhensible et immoral, car il n’était aucunement responsable de sa conduite et de sa pensée. Mahomet était un homme irréprochable et honorable, un modèle pour l’humanité tout entière, parce que tout le mal qu’il avait fait, et Allah sait combien il en avait fait, ne lui était pas imputable. Toutes les mentions inscrites sur son casier judiciaire ne devaient pas y figurer du fait que c’est Allah qui en était l’auteur par Mahomet interposé. Il s’est tout simplement servi de lui pour accomplir ses forfaits criminels. Mahomet est innocent et c’est Allah le coupable.
Par conséquent, dans le cadre de l’affaire de l’héritage de Khadija resté une énigme dans l’histoire mouvementée de Mahomet, dilapidé on ne sait comment, c’est Allah qui devait être poursuivi pour détournement d’héritage et confiscation de la totalité de la succession de Khadija. Ce n’est donc pas Mahomet qui a grugé les héritiers directs de Khadija c’est Allah lui-même. Qu’a-t-il fait de l’immense fortune de Khadija ? Il n’y a que Mahomet qui le sait en sa qualité de témoin oculaire de cette déplorable affaire et compagnon de lit et protégé de Khadija ? Ce ne sont pas les dénégations mensongères de ses centaines de millions de partisans qui vont nous convaincre du contraire.

Pour avoir mis le grappin sur la totalité de la succession de Kahadija avec la complicité de Mahomet devrait se montrer juste à l’égard des femmes en matière d’héritage, ne serait-ce pour se refaire une virginité ? La contrition n’est pas musulmane. Il avait préféré enfoncer le clou et donner à l’homme le double de la part de la femme.

Une femme a beau avoir subvenu au besoin de ses frères et de ses parents, leur avoir procuré même un toit, elle ne doit prétendre que le Coran lui a fixé:Versets 11 et 12 de la Sourate  » Les Femmes »
» Voici ce que Dieu vous enjoint au sujet de vos enfants : au fils, une part équivalente à celle de deux filles. S’il n’y a que des filles, même plus de deux, à elles alors deux tiers de ce que le défunt laisse. Et s’il n’y en a qu’une, à elle alors la moitié. Quant aux père et mère du défunt, à chacun d’eux le sixième de ce qu’il laisse, s’il a un enfant. S’il n’a pas d’enfant et que ses père et mère héritent de lui, à sa mère alors le tiers. Mais s’il a des frères, à la mère alors le sixième, après exécution du testament qu’il aurait fait ou paiement d’une dette. De vos ascendants ou descendants, vous ne savez pas qui est plus près de vous en utilité. Ceci est un ordre obligatoire de la part de Dieu, car Dieu est, certes, Omniscient et Sage.
Et à vous la moitié de ce que laissent vos épouses, si elles n’ont pas d’enfants. Si elles ont un enfant, alors à vous le quart de ce qu’elles laissent, après exécution du testament qu’elles auraient fait ou paiement d’une dette. Et à elles un quart de ce que vous laissez, si vous n’avez pas d’enfant. Mais si vous avez un enfant, à elles alors le huitième de ce que vous laissez après exécution du testament que vous auriez fait ou paiement d’une dette. Et si un homme, ou une femme, meurt sans héritier direct, cependant qu’il laisse un frère ou une sœur, à chacun de ceux-ci alors, un sixième. S’ils sont plus de deux, tous alors participeront au tiers, après exécution du testament ou paiement d’une dette, sans préjudice à quiconque. (Telle est l’) Injonction de Dieu! Et Dieu est Omniscient et Indulgent. »
Verset 176 de la Sourate « Les Femmes »
« Ils te demandent ce qui a été décrété. Dis : « Au sujet du défunt qui n’a pas de père ni de mère ni d’enfant, Dieu vous donne Son décret : si quelqu’un meurt sans enfant, mais a une sœur, à celle-ci revient la moitié de ce qu’il laisse. Et lui, il héritera d’elle en totalité si elle n’a pas d’enfant. Mais s’il a deux sœurs (ou plus), à elles alors les deux tiers de ce qu’il laisse; et s’il a des frères et des sœurs, à un frère alors revient une portion égale à celle de deux sœurs. Dieu vous donne des explications pour que vous ne vous égariez pas. Et Dieu est Omniscient ».
Ne faites pas ce que je fais et faites ce que je vous ordonne. Comme les musulmans ne sont jamais responsables, Allah est toujours là pour les blanchir de leurs crimes et leur injustice à l’égard des femmes entre autres.
avatar
Yacoub

Messages : 74
Date d'inscription : 05/06/2016
Religion : agnostique

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Pierre-Elie le Mer 22 Juin - 12:14

yacoub a écrit: Mahomet vivait aux crochets de Khadija richissime comerçante, sa première épouse et son aînée de 15 ans, dont il avait capté l’héritage aux dépens des propres enfants de cette dernière qui sont prioritaires dans le droit musulman.

C'est vrai, qu'en bon français, on appelle cela être un gigolo.

Mais après tout, il n'y a pas de sot métier.

Il avait 25 ans, il était fauché,
il a épousée une riche veuve qui avait passé la quarantaine...
il a arrêté de travaillé.


Cela porte un nom, n'est-ce pas, en bon français ?

Mahomet n'a eu que Khadija comme épouse pendant qu'elle était en vie....
mais dès qu'il a été veuf, il a épousé jusqu'à 10 femmes,
dont une, Aïcha, était une fillette pré pubère de 8 ans et demi,
et dont certaines qui étaient des prises de guerre violées.


Ce n'était donc pas la continence qui l'avait poussé à la monogamie quand il n'avait que Khadija ....
un gigolo a des devoirs !
avatar
Pierre-Elie

Messages : 49
Date d'inscription : 31/05/2016
Localisation : catholique romain

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Yacoub le Jeu 23 Juin - 13:31

Ali Sina est un apostat de l'islam de souche iranienne, il vient de faire publier en France ce livre.


La Psychologie de Mahomet et des musulmans d’Ali SINA
Préface de Ibn Warraq
Prix : 22€ , 490 pages, 14×20, Parution en librairie: 11 Novembre 2015, Disponible dés aujourd’hui chez l’éditeur en pré-commande.



Présentation :
Oublions le politiquement correct et posons-nous quelques questions.
Qu’est-ce qui ne va pas avec les musulmans ?
Pourquoi trouve-t-on si peu de liberté d’expression ou de vraie démocratie en pays musulmans ?
Pourquoi abusent-ils si souvent de leurs femmes et les traitent-ils comme des objets ?
Pourquoi les pays musulmans sont-ils si mal placés en termes de Droits de l’Homme ?
Pourquoi inquiètent-ils et assassinent-ils des gens pour les raisons les plus dérisoires ?
Pourquoi trouve-t-on chez eux plus de fanatisme et de terrorisme que dans toutes les autres religions réunies ?
Pourquoi sont-ils si souvent en guerre contre n’importe qui et entre eux ?
Pour comprendre les musulmans, Ali Sina nous dit que nous devons comprendre leur prophète.
L’Islam est le Mahométisme. Ses biographes rapportent que Muhammad (Mahomet) avait coutume de se replier dans une grotte et d’y passer des jours perdu dans ses pensées. Il a été pris de spasmes, a entendu des cloches sonner, a vu des fantômes. Il crut qu’un démon le possédait, envisagea de se tuer, mais son épouse le persuada qu’il était devenu un prophète.
Convaincu de son statut supérieur, Muhammad était intolérant pour ceux qui le rejetaient. Il assassinait ceux qui le critiquaient. Il a attaqué, pillé, massacré des populations entières. Il a réduit en esclavage des milliers de gens. Il violait, et permettait à ses hommes de violer leurs captives. Tout cela, il l’a fait en toute bonne conscience et convaincu de son bon droit.
Il était magnanime pour ceux qui l’admiraient, mais vindicatif envers ses détracteurs. Il croyait être l’humain le plus parfait de la création, et que l’univers avait été créé pour lui. Cela relève de la psychopathologie.
La psychologie de Mahomet et des musulmans va plus loin que les histoires. Il décrypte et explique la psychologie du plus influent, donc du plus énigmatique des hommes de l’histoire. Les musulmans imitent leur Prophète. C’est seulement en le comprenant, lui, que nous pouvons les comprendre, eux.
L’auteur : Né iranien et musulman, Ali Sina (http://alisina.org/) s’est installé au Canada. Il dirige Faith Freedom International (http://www.faithfreedom.org/french.htm), consacré à la remise en cause radicale de l’Islam sur la base d’une étude approfondie de ses textes fondateurs (Coran, Sunna).
Sommaire :
Préface d’Ibn Warraq – Chapitre 1 : Qui était Mahomet ? – Chapitre 2 : Le type de personnalité de Mahomet – Chapitre 3 : Les extases de Mahomet – Chapitre 4 : Autres troubles mentaux – Chapitre 5 : Problèmes physiques – Chapitre 6 : La secte de Mahomet – Chapitre 7 :
Pourquoi des personnes sensées suivent des personnes insensées – Chapitre 8 : la psychologie de la peur – Chapitre 9 : Vagues et effets – Chapitre 10 : Où allons-nous ?
Avis sur ce livre (paru en anglais en novembre 2011) :
« Une enquête profondément honnête, puissamment documentée, et terriblement pénétrante, sur les causes profondes du fanatisme et de la violence islamiques, qui menacent aujourd’hui le monde entier. Il faudrait le faire lire au Département d’Etat et à la Maison Blanche. » (Robert Spencer, directeur de Jihad Watch et auteur de The Politically Incorrect Guide to Islam and the Crusades)
« Pour La psychologie de Mahomet et des musulmans et la religion malfaisante qu’il a créée, je voudrais vous recommander de lire le livre d’Ali Sina Understanding Mahomet and Muslims. C’est un travail magistral, érudit, qui examine la vie de Mahomet et l’explique en montrant qu’il a instauré un culte de lui-même. C’était une vie laide, violente, narcissique, et elle maintient dans sa poigne plus d’un milliard de gens. » (Revues de livres par Alan Caruba, membre du National Book Critics)
« Avec grand courage, perspicacité, et un esprit incisif, Ali Sina démolit une série de mythes politiquement corrects sur l’Islam et son fondateur. On espère que les élites faiseuses d’opinion intégreront ses vues qui renversent les dangereuses illusions de l’Islam qu’ils se sont inventé. » (Andrew G Bostom, MD, auteur de « The Legacy of Djihad »)
« La guerre contre le djihad peut et doit être gagnée, en dépit des élites occidentales naturellement portées à l’apaisement et à la trahison. La première chose à faire est d’analyser honnêtement l’identité et le caractère de l’ennemi et la nature de la menace. Il est essentiel de rejeter les tabous et de parler de l’Islam sans crainte, sans culpabilité, sans les carcans de la pensée obligatoire. Le nouveau livre d’Ali Sina apporte une importante contribution à cet objectif. » (Dr S Trifkovic, éditeurs des affaires étrangères, CHRONICLES)
« Un regard puissant et sans concession sur une idéologie de haine et ce qui peut être fait pour l’éradiquer. Ce livre ne mâche pas ses mots. Une lecture obligée pour quiconque cherche à comprendre le terrorisme islamiste. » (Professeur Kim Ezra Shienbaum, PhD, Dept of Political Science, Rutgers University, Camden, New Jersey, rédacteur en chef de Beyond Jihad)
« Il y a un demi-siècle Whittaker Chambers, dans son livre Witness (« Témoignage ») nous avertissait sur le danger mortel du communisme. Maintenant Ali Sina reprend cet appel de clairon contre la menace de l’Islam. Witness pouvait seulement avoir été écrit par un de ceux qui connaissaient le communisme de l’intérieur ; la même chose peut être dite de The Islam Threat (« La menace islamique »), écrit du point de vue de quelqu’un qui connait intimement l’Islam de l’intérieur. L’Islam est encore bien plus dangereux que le communisme car il est camouflé en « religion » ». (Jacob Thomas, consultant sur les affaires du Moyen Orient / chroniqueur)
avatar
Yacoub

Messages : 74
Date d'inscription : 05/06/2016
Religion : agnostique

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Pierre-Elie le Lun 27 Juin - 20:39

yacoub a écrit:Ali Sina est un apostat de l'islam de souche iranienne, il vient de faire publier en France ce livre.
Voilà un ouvrage qui a l'air fort intéressant.

Humblement, à partir de ma lecture du Coran,
j'ai tiré certaines conclusions sur la personnalité de Mahomet.
Je me permets de vous en faire part.

PLAN :
I / MAHOMET ET SON DIEU.
a/ La vision que Mahomet a l'au-delà nous révèle sa personnalité.
b) Comment Mahomet a-t-il tenté de se concilier ce Dieu redoutable ? Le Coran nous renseigne : par des rituels obsessionnels !

II/ LES RELATIONS DE MAHOMET AVEC AUTRUI.
a/ le mépris envers les faibles.
b/ Mahomet est un homme falot, peu respecté par les notables, et qui prend sa revanche par les insultes et les menaces eschatologiques.
c/ Les menaces et la violence pour restaurer sa dignité et assurer son succès politique.
d/ Ultime réparation de son désir de respectabilité : le fantasme de toute puissance.

III/ LA VIE SEXUELLE  DE MAHOMET.
a/ La seule femme qui ait laissé son nom dans le Coran est Marie, la mère de Jésus : sa peur des femmes.
b/ la pédophilie de Mahomet ne fait aucun doute.
c/ l'homosexualité latente du Coran.



Introduction :
Le Coran a donc fait la preuve de son origine humaine, en raison de ses multiples erreurs (historiques, scientifiques, philosophiques, théologiques et également de ses nombreux archaïsmes (sociologiques et législatifs).

Il a eu plusieurs rédacteurs pendant 150 à 200 ans avant d'être définitivement fixé.
Cependant, il est probable, qu'à l'origine, il ait existé un noyau poétique provenant de Mahomet et dans lequel il a exprimé sa vision de la foi.

Comme ce texte poétique ne provient pas de Dieu, on peut y lire l'expression de l'inconscient de son auteur principal : Mahomet.
Cette lecture originale du Coran qui consiste à y rechercher la structure psychologique de Mahomet, est certainement taboue. En effet, les musulmans, au fil des siècles en sont venus à diviniser Mahomet et à considérer comme un blasphème toute entorse à leur reconstruction hagiographique ultérieure.

Le Coran dit pourtant bien des choses sur le psychisme de Mahomet, et il est donc intéressant de le lire plus attentivement. En effet, comment les musulmans pourraient-ils considérer leur Texte Saint (le Coran) comme un blasphème ?


I / MAHOMET ET SON DIEU.
L'inconscient de Mahomet s'est exprimé de façon privilégiée au moment où il a fait œuvre de pure création. C'est donc quand il parle de Dieu qu'on comprend le mieux quels ressorts l'ont animé.

a/ La vision que Mahomet a de Dieu nous révèle sa personnalité.

Au paradis, les récompenses ne concernent que les hommes.
Il s'agit de manger, de boire, de se reposer et de copuler :
« Les Jardins d'Éden, aux portes ouvertes pour eux, où, accoudés, ils demanderont des fruits abondants et des boissons. Et auprès d'eux seront les belles au regard chaste, toutes du même âge. Voilà ce qui vous est promis pour le jour des comptes. » (Sourate 38, 50-53).

Par ailleurs, Mahomet nous raconte un Dieu qui est absent du paradis.
Allah n'apparaît que de loin aux yeux des élus, mais il n'a aucune communication directe avec les élus ! Cela n'est jamais relevé par les lecteurs du Coran, mais il faut pourtant constater que Allah est absent du paradis. Il n'apparaît qu'en enfer pour ordonner (Sourate 74, 27-31 ; S. 43, 77), organiser (Sourate 17, 97 ; S. 66, 6) et participer (S. 89, 25-26 ; S. 74, 16-2) aux tortures des damnés.
En effet, les seuls moments où on voit Allah avoir un contact rapproché avec des hommes, pour les toucher ou leur parler, c'est pour les torturer en enfer :
« Ce jour-là, donc, nul ne saura châtier comme Lui châtie ! Et nul ne saura garrotter comme Lui garrotte. » (S. 89, 25-26).
Allah torture Lui-Même : « Ceux qui mécroient, Nous les jetterons bientôt dans le feu. Chaque fois que leurs peaux seront cuites, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment » (Sourate 4, 56), ou « Je vais le contraindre à monter une pente, ... qu'il soit tué, donc, quelle détermination ! Qu'il soit tué encore, quelle détermination ! ... Je vais le jeter dans l'enfer-Sacar » (Sourate 74, 16-26).

Le Dieu qui inspire Mohamed est donc le Maître du châtiment et Celui qui l'inflige : « Quiconque tourne le dos et mécroit, alors Dieu le châtiera du plus grand châtiment. » (Sourate 88, 23-24). « Quiconque pèche, bientôt Nous le jetterons au feu, et cela reste facile à Dieu » (Sourate 4, 30).

Jamais on ne voit Allah parler, toucher, ou partager une quelconque activité amicale avec les élus du paradis !
En comparaison, Jésus avait présenté le paradis comme un festin éternel dont il était l'hôte accueillant (Matthieu 22, 2). Jésus avait signalé que le paradis était dans la proximité de Dieu et que l'enfer était dans l'éloignement de Dieu. « Venez, les bénis de mon Père » annonce Jésus aux sauvés et « Allez loin de moi, maudits » dit-il aux damnés (Matthieu 25, 31-46).
Si l'on considère qu'aucune preuve n'a jamais été donnée de l'origine divine de l'inspiration de Mahomet, ses descriptions de l'au-delà sont de fort intéressantes ouvertures sur son inconscient.
Quelles ont donc été ses relations à l'autorité - ou même ses expériences de la soumission - pour que le Dieu qu'il propose, soit à ce point inapte à toute communication verbale, à tout lien affectif, à toute présence apaisante, et ne soit capable que de violence, de contrainte et de cruauté ?

Une telle vision de Dieu renseigne donc sur ce que Mahomet a expérimenté de la toute puissance !
Comment alors ne pas s'interroger sur la façon dont l'ont traité les oncles qui ont été ses tuteurs quand il est devenu orphelin ? La Tradition musulmane affirme en effet qu'il est devenu orphelin de père avant sa naissance, et que sa mère est décédée quand il avait 6 ans. Le Coran confirme bien qu'il était orphelin (Sourate 93, 1-11).


La façon dont Mahomet se soumet dans la terreur à un Dieu cruel, voire sadique, donne une bonne représentation de l'apprentissage de l'autorité qu'il a dû subir enfant de la part de ceux qui l'ont élevé.

b) Comment Mahomet a-t-il tenté de se concilier ce Dieu redoutable ? Le Coran nous renseigne : par des rituels obsessionnels !

« Établis les Offices, du déclin du soleil aux ténèbres de la nuit close. Et aussi la Lecture de l'aube, oui, la lecture de l'aube a des témoins. Et la nuit fais vigile, à titre de surérogation de ta part. » (Sourate 17, 78-79).
Ce rythme soutenu de prière est une lourde contrainte, Mohamed s'y soumet sous œil terrifiant de son Dieu : « Endure avec constance, devant l'ordre de ton Seigneur ! - Car en vérité tu es sous Nos yeux » (Sourate 52,48).
Le respect scrupuleux du rituel et la multiplication des prières semblent l'apaiser : « Par la Louange, chante Pureté à ton Seigneur, avant le lever du soleil, avant ton coucher. Et quant aux heures de la nuit, alors, chante pureté. Et aussi à tous les bouts du jour. Peut-être seras-tu content ? » (Sourate 20, 130).
À ces prières infiniment répétées vont s'adjoindre des rituels de purification et d'ablution, répétés au point que l'on voit de nos jours des musulmans souffrir de lésions cutanées de sur-lavage. Mahomet souffrait d'un authentique trouble obsessionnel.

Mahomet est littéralement terrorisé par son Dieu imaginaire : « Dis : personne ne saura me protéger de Dieu, et jamais je ne trouverai de refuge contre Lui, sauf en transmettant, au nom de Dieu, et Ses messages » (Sourate 72, 22-23).


Ce Dieu imaginaire exige donc une soumission sans faille. Comme Allah est le reflet de l'inconscient de Mahomet, on peut y voir le reflet de la terreur qui a régné sur son enfance.
Mahomet se présente donc comme un enfant terrorisé, soumis à ses tuteurs et qui a mis en place des mécanismes de protection, grâce à des rituels obsessionnels.

II/ LES RELATIONS DE MAHOMET AVEC AUTRUI.

a/ le mépris envers les faibles.
Mahomet signale que les malades et les pauvres sont inférieurs aux bien-portants, en particulier quand celui-ci est porteur d'une parole divine !
« Et Dieu donne l'exemple de deux hommes : l'un d'eux est muet, capable de rien, cependant qu'il est à charge de son patron, - où qu'on envoie, il n'apporte rien de bien : - serait-il l'égal de celui qui commande la justice cependant qu'il est sur le droit chemin ? » (Sourate 16, 76).
On le verra même condescendant avec un aveugle, le seul que le Coran signale comme intéressé par ses élucubrations mystico-poétiques de la Mecque (Sourate 80, 1-11). Après une tentative pour lui donner sa part de respect, il finit par lui signaler sa infériorité par la récitation d'un verset opportun :  « l'aveugle et le voyants ne sont pas égaux » (Sourate 35, 19).

b/ Mahomet est un homme falot, peu respecté par les notables, et qui prend sa revanche par les insultes et les menaces eschatologiques.
Mahomet reste toute sa vie un membre de moindre importance de son clan (Sourate 43, 31 ; S. 25, 41). À la Mecque, il est moqué, parfois avec cruauté. Il ne sait répondre qu'en insultant ou en menaçant. À Médine, il reste humilié et se soumettra aux lois tribales jusqu'à très tard dans sa vie.

En période méquoise, personne ne le croit inspiré par Dieu. Les habitants de la Mecque le traitent de fou (Sourate 81, 22 ; Sourate 54, 9 ; Sourate 15, 6), de poète (Sourate 37, 36), de devin (kalin : Sourate 52, 29), de blasphémateur (Sourate 21, 5) ou de menteur (Sourate 35, 25 ; S. 92, 9), ou d'homme inspiré par les djinns (Sourate 23, 70).


Mahomet répond en insultant : « criminels » (Sourate 83, 29), « mécréants » (Sourate 29, 68), « prévaricateurs » (Sourate 18, 57). Au milieu d'autres propos désagréables, il traite de bâtard un notable de la Mecque qui lui reproche ses propos exaltés sur la place publique : « N'obéis à aucun grand jureur, ce méprisable, ce grand séducteur, ce grand colporteur de médisance, ce grand empêcheur du bien, ce transgresseur, grand pécheur, ce vorace et en plus de cela ce bâtard. Quand bien même il serait doté de richesses et d'enfants. Quand Nos versets sont récités devant lui, il dit : « Des contes d'anciens ! » (Sourate 68, 10-15). Les mecquois le traitent de châtré en retour (S. 108, 3).

Mahomet répond en menaçant de châtiments dans l'au-delà (Sourate 6, 93 ; S. 42, 16). Les menaces de mort dès ici-bas attendront la fin de sa vie, quand, le pouvoir politique acquis, il aura les moyens de mettre à exécution ses menaces.

Mais Mahomet finit par se compromettre dans le polythéisme des habitants de la Mecque jusqu'à reconnaître l'existence de leurs divinités ! Il est prêt à toutes les compromissions. Ces versets polythéistes du Coran seront supprimés par Tabari au IXe siècle, mais il en a néanmoins conservé le souvenir en les qualifiant de versets sataniques : « Que croyez-vous d'al-lāt, d'al-Ozzā et de Manāt, cette troisième et dernière, ce sont des déesses augustes dont on peut vraiment espérer l'intercession. » (Sourate 53, 19-24).

Mahomet se console en fantasmant sur les châtiments les plus sadiques, pour se venger du nouveau chef de la Mecque, un de ses oncles, ainsi que de son épouse, qui se sont opposés à lui : « Que soient tranchées les mains d'Abū Lahab ! Puisse-t-il mourir. Sa fortune ne le met à l'abri de rien, ni ce qu'il s'acquiert. Il sera bientôt jeté dans un Feu plein de flammes, de même sa femme, porteuse de bois, À son cou, une corde de fibres » (Sourate 111, 1-5). Abū Lahab mourra dans son lit quelques années après, après avoir régné sur la Mecque et en avoir chassé Mahomet. Les promesses faites par le dieu de Mahomet ne se réalisent jamais, ce ne sont que des fantasmes pervers destinés à le consoler et à le rassurer.

À Medine, Mahomet met des années à prendre le pouvoir. On a plusieurs exemples qui montrent comment fonctionne sa prétendue révélation divine. Elle le console de ses échecs humains et de ses humiliations.  
Voilà une anecdote évoquée par le Coran. Elle confirme son statut d'infériorité au sein des tribus et la façon dont il retrouve une valeur en ressassant des prédictions valorisantes :
« Mais les hypocrites ne comprennent pas. Ils disent : « Bien sûr que si nous rentrons à Médine, le plus puissant très certainement en fera sortir le plus humble » » (Sourate 63, 7-8).
Que s'est-il donc passé ? La Tradition musulmane nous l'explique. L'anecdote se situe aux alentours de 627. Lors d'un retour vers Yathrib/Médine, des hommes appartenant à Mahomet, quoiqu'arrivés les premiers à un point d'eau, ont dû laisser la place aux hommes d'Ibn Ubbayy, qui avaient réclamé la priorité au nom du statut tribal dominant de leur maître. La menace reprise dans le Coran est très précise. Si Ibn Ubbayy avait appris par ses hommes revenus à Médine que ceux de Mahomet avaient refusé l'ordre de préséance : « le plus puissant très certainement en [aurait fait sortir] le plus humble ». Mahomet a donc été menacé d'être chassé de  Yathrib/Médine pour non respect des usages tribaux.

La fin du verset est une tentative offerte par Allah pour restaurer la suprématie qui lui est refusée dans la réalité : « Alors qu'à Dieu la puissance, et à Son messager et aux croyants ! Mais les hypocrites ne savent pas ! » (Sourate 63, 8, fin du verset).

Mahomet accepte donc les usages tribaux et son statut d'inférieur ; mais le Dieu auquel il s'est soumis avec une telle terreur, est  maintenant invoqué pour lui rendre la dignité dont il est toujours privé dans la vie réelle.


c/ Les menaces et la violence pour restaurer sa dignité et assurer son succès politique.
Initialement, Mahomet n'a remporté aucun succès par le prêche.
Mahomet a tellement de mal à convaincre par le verbe, qu'il ordonne la soumission et réclame qu'on ne discute jamais du contenu du Coran. On récite le Coran et on se tait : « Quand on fait lecture du Coran, alors, prêtez-lui l'oreille et restez cois. » (Sourate 7, 204).
Une fois la soumission acquise, on obéit au Coran comme un esclave à son maître et sans discuter : « Voilà la guidée dont Dieu guide qui Il veut parmi Ses esclaves. » (Sourate 6, 88). On voit là toute la faiblesse dialectique de Mahomet. Il est incapable d'argumenter et de défendre par la logique une révélation prétendument divine, qui n'a jamais donné de preuve de son origine surnaturelle.

Ses premiers succès ne surviendront, au début de la période médinoise, qu'au moment où il emploiera la violence. Il saura alors instaurer par la contrainte la suprématie réclamée par son ego. La bataille de Badr, razzia de pure vengeance contre une caravane de marchands de la Mecque, inaugure ce règne de violence (Sourate 8 (début)).

Le Coran donne des exemples significatifs de son incapacité à gérer ses conflits inter-humains de façon pacifique.
Le Coran nous le montre incapable de répondre à une plaisanterie autrement que par la menace. Mahomet n'a aucun esprit de répartie. Il est dépourvu d'humour et se laisse ridiculiser par ses contemporains.
En effet, les juifs se moquent  de lui avec un jeu de mot cruel que retranscrit le Coran : « Ho les croyants ! Ne dites pas : « Favorise-nous », mais dites : « Regarde-nous » ; et écoutez. Car il y a pour les mécréants un châtiment douloureux. » (Sourate 2, 104).
Le même reproche est fait sourate 4 (Sourate 4, 46).

Traduire un jeu de mots suffit pour lui faire perdre toute sa signification. En fait « Favorise-nous » se disait « Rai'na », en arabe, expression qui est proche du mot hébreu qui signifie « notre méchant ». Cela laisse bien entendre ce que les juifs pensaient réellement de Mahomet : c'est un « méchant » et cela renseigne au passage sur son manque d'esprit de répartie. Il ne sait se défendre qu'en promettant des châtiments au nom d'Allah.

Ailleurs, le Coran lui ordonne de ne pas discuter avec ceux qui contestent sa prétendue révélation divine.
Mahomet est un homme bien en peine de débattre et de trouver des arguments logiques. Il va donc justifier ses silences et ses incohérences par des injonctions divines : « Quand tu les vois patauger dans Nos signes, laisse, jusqu'à ce qu'ils pataugent dans une autre discussion. Et si le Diable fait qu'une fois par hasard tu t'oublies, alors, dès que tu t'es rappelé, ne reste pas assis en compagnie des prévaricateurs. » (Sourate 6, 68).
La prescription divine de ne pas discuter est bien commode quand on est à court d'arguments, d'autant qu'elle s'associe aux insultes contre ses détracteurs : « Baisse la voix : la plus détestée des voix, c'est bien la voix des ânes ! » (Sourate 31, 19).



Mahomet trouve dans la violence la solution à son incapacité à convaincre autrui par le raisonnement.

La Sira et la Tradition musulmane confirment cette violence envers les poètes arabes, envers les tribus arabes réfractaires, mais surtout envers les trois tribus juives qui sont toutes chassées, spoliées, massacrées ou réduites en esclavage.

Le Coran lui-même raconte le massacres des juifs de Médine : « [Allah] a fait descendre de leurs demeures imprenables ceux qui leur ont prêté main-forte parmi les Hommes de l'Écriture (les juifs de la tribu Qurayza) ; Il a jeté la terreur en leurs cœurs ; une partie d'entre eux, vous les avez tués et une autre vous l'avez rendue captive. » (Sourate. 33, 26 ; trad. J. Chabbi).

« Maudits soient-ils ! Où qu'ils se terrent, ils seront pris et mis en pièces jusqu'au dernier » (Sourate 33, 61 ; trad. J. Chabbi). Le verbe employé en arabe suggère une tuerie massive.

La Sīra confirme le Coran : « Le prophète ordonna de faire descendre de leurs fortins les Banū Qurayza et de les enfermer... ils étaient 600 à 700 hommes... ; et le prophète ne cessa de les égorger jusqu'à leur extermination totale » (Sīra, II ; 240, 24, trad. Wahib Attalah).


Selon la Tradition musulmane, Rayhana bint Zaid, une femme Qurayza réduite en esclavage, est épousée par Mahomet le soir même ... ou contrainte de devenir sa concubine (Tabaqat, vol VIII, p. 92–93), c'est à dire violée ainsi que l'autorise le Coran (Sourate 33, 50).


Mahomet  purgera donc ses conflits humains en chassant les juifs, en les spoliant, en les tuant ou en les réduisant en esclavage Il soumettra toutes les tribus arabes en associant alliance politique et contrainte physique.


d/ Ultime réparation de son désir de respectabilité : le fantasme de toute puissance.
À la fin de sa vie, Mahomet exige des siens une soumission, une humilité et un respect des plus en plus formels.
Les termes par lesquels il exige le respect sont démentiels de cruauté : « Le paiement de ceux qui font la guerre contre Dieu et Son messager et qui s'efforcent au désordre sur la terre, c'est qu'ils soient tués ou crucifiés, ou que leur soient coupés la main et la jambe opposées, ou qu'ils soient expulsés de la terre » (Sourate 5, 33).

Il est bien possible que ces châtiments n'aient jamais été appliqués, tant ils sont caricaturalement excessifs. Ils sont l'expression de son impuissance à être naturellement obéi, mais aussi de son désir forcené de l'être malgré tout. « Obéir à Dieu et à Son messager ! » est répété à de multiples reprises (Sourate 8, 20 ; S. 4, 59 ; S. 47, 33 ; S. 24, 54 ; S. 58, 13 ; S. 3, 32 ...). Pourquoi, en effet, réclamer si souvent à être obéi si on l'a été dans la réalité ?


Son désir caricatural d'obtenir le respect se manifeste de façon, il faut bien le dire, pathétique et même grotesque.

À la fin de sa vie, Mahomet réclame un respect de plus en plus formel, mais toujours en s'abritant dans sa prétendue révélation divine. Cela nous en a ainsi conservé la mémoire dans le Coran :  
Il ne faut pas le laisser debout quand on discute avec lui (Sourate 63, 11), il faut se taire le soir dans les alentours de sa maison (Sourate 49, 4-5), il ne faut pas entrer chez lui quand il est dévêtu (Sourate 24, 58-60), il faut penser à prendre congé de lui : c'est même une condition de la foi (Sourate 24, 62). Il ne parvient même pas à faire respecter la discipline dans son lieu de culte et il doit invoquer un ordre de Dieu (Sourate 58, 11).

Le Coran garde également le souvenir de sa HONTE et de son incapacité à réclamer ce qu'il désire directement : « Ho les croyants ! N'entrez pas aux demeures du Prophète, - à moins qu'invitation ne vous soit faite à un repas, et encore pas dans le temps de la cuisine. Mais lorsqu'on vous appelle, alors entrez. Puis quand vous aurez mangé, alors dispersez-vous, sans chercher à vous rendre familier pour causer. Oui, cela fait de la peine au Prophète, mais devant vous il a honte, alors que Dieu n'a pas honte de la vérité. » (Sourate 33, 53).
Il est intéressant de noter que Mahomet éprouve de la honte, à 50 ans passés, pour un point de détail. Il s'abrite donc dans sa révélation intérieure pour réclamer une chose, somme toute, naturelle.

En fait, pour le moindre de ses désirs, la moindre peccadille, le moindre besoin, même légitime, Mahomet a besoin de se sentir soutenu par son Dieu. Jamais il ne donne l'impression qu'il pense mériter le respect par lui-même.

À la fin de sa vie, dans son désir forcené d'être respecté, Mahomet nous présente Allah d'une étrange façon. Le dieu qui le terrorisait au début de sa vie a été remis à sa place !

Allah le salue avec respect : « Quand ils viennent à toi, ils te saluent d'une façon dont Dieu ne t'a pas salué. » (Sourate 58-8 (fin)).
Allah aurait même prié pour lui ! On se demande quel dieu a bien pu prier Allah ?(mais le polythéisme latent du Coran est un autre sujet ! )
« Certes, Allah et Ses Anges prient sur le Prophète ; Oh vous qui croyez, priez sur lui et adressez [lui] vos salutations. » (Sourate 3, 56).
Lui obéir devient l'équivalent de l'obéissance due à Dieu : « Quiconque obéit au messager obéit alors certainement à Dieu. » (Sourate 4, 80).  


À la fin de sa vie, son désir d'autocratisme semble avoir triomphé de tout bon sens. La soumission vécue dans la terreur dans son enfance a trouvé sa résilience : et quelle résilience ! Mahomet se venge en faisant subir à autrui les humiliations subies dans son enfance !

Par l'intermédiaire d'un Dieu terrifiant auquel il s'est soumis, il se donne enfin de droit d'échapper à la terreur en soumettant autrui. Mahomet est donc un faible (puisqu'il a besoin de s'abriter dans une parole divine pour se faire respecter), mais c'est un faible soutenu par un épouvantable narcissisme. Il est totalement dépourvu d'empathie : les autres n'existent pas pour lui, jamais leur souffrance n'est prise en compte. Seuls ses besoins personnels ont de l'importance !
Mahomet a donc une personnalité psychopathique, au sens psychiatrique du terme. Il n'est pas fou, mais c'est un psychopathe guidé par ses pulsions.

III/ LA VIE SEXUELLE  DE MAHOMET.

a/ La seule femme qui ait laissé son nom dans le Coran est Marie, la mère de Jésus : sa peur des femmes.
Le Coran reconnait à Marie son statut de mère vierge. Selon le Coran, Marie reste vierge après la naissance de Jésus. En effet, Joseph est simplement son protecteur, il n'est pas signalé comme étant son mari de plein droit (Sourate 3, 44).
Alors que le Coran évoque de nombreuses femmes dans le Coran (saintes ou pécheresses), la seule qui ait laissé son nom est une femme vierge !
C'est comme si une femme qui vivait sa sexualité de façon active devait perdre son identité.


Mahomet devait avoir une véritable phobie envers les femmes pour qu'il ait eu ainsi besoin de réduire leur présence, leur existence à si peu de chose. Il oblige ses femmes à vivre enfermées et à se dissimuler pour mériter le respect  (Sourate 33, 59). Il leur interdit de parler à d'autres hommes face à face. Il va même jusqu'à leur interdire le remariage après divorce ou veuvage (Sourate 33, 53). Il semble n'avoir de pouvoir sur ses femmes que par l'intermédiaire d'une prescription divine.

Malgré ses multiples unions, il a eu très peu d'enfants au point que l'on puisse s'interroger sur sa réelle virilité. Le Coran garde d'ailleurs la trace de l'opinion de ses contemporains. Ils l'ont traité de châtré puisque le Coran se fait l'écho de l'échange par une structure grammaticale qui est un renvoi d'insulte : « Nous t'avons apporté la profusion. Pour ton Seigneur, célèbre donc l'Office et immole. C'est celui qui t'insulte qui est le châtré. » (Sourate 108, 3).

Autre élément, parmi ses multiples épouses, plusieurs avaient l'âge de sa mère, et celles qui avaient son âge étaient pour la plupart des esclaves prises de guerre et/ou épousées contre leur gré. Il est surtout significatif que ses deux épouses préférées sont, d'une part  Khadīdja qui a l'âge d'être sa mère, d'autre part Aïcha qui a l'âge d'être sa petite fille. Mahomet n'a jamais instauré de relations d'alter ego avec une femme de son âge.

b) Sa relation pédophile avec Aïcha ne fait aucun doute, même pour les musulmans, au point que, même de nos jours, des fillettes pré-pubères de 9 ans sont mariées dans bien des pays musulmans, à l'imitation de ce qu'a fait Mahomet.
En effet, le Coran légifère sur les conditions de divorces des filles pré-pubères : « Et quant à celles de vos femmes qui n'espèrent plus de règles : si vous avez du doute leur délai est de trois lunes. De même pour celles qui n'ont pas encore de règles. » (Sourate 65, 4).

Un hadith réputé authentique confirme : « Aïcha a raconté que le prophète l'a prise pour épouse alors qu'elle n'était âgée que de six ans et qu'il a consommé son mariage avec elle quand elle eut neuf ans. » (Hadith Sahih al-Bukhārī Vol. 7, 64).


Le mariage avec les filles pré-pubères semble si naturel, si ordinaire à Mahomet, qu'il n'a pas besoin d'être autorisé. Mais c'est tout de même une énormité d'autoriser leur mariage (et la consommation de celui-ci) simplement en définissant les conditions de divorce !

Mahomet a épousé Aïcha quand elle avait six ans, l'âge précis où – sa propre mère décédée - il a été ravagé par un deuil impossible... En effet, comment imaginer que le hasard seul ait conduit Mohamed à aimer une fillette précisément de l'âge qu'il avait lui-même quand il est devenu orphelin de mère ?
En effet, comme bien souvent quand un homme est attiré sexuellement par les enfants, l'âge de l'enfant signale le stade d'arrêt de la maturation psychique de l'homme.
L'âge d'Aïcha au moment où Mohamed l'épouse, nous éclaire donc sur son développement psychique réel : il a six ans pour toujours,... l'âge où il est devenu orphelin de sa mère. Il est donc fixé dans son narcissisme enfantin et indifférent à la souffrance d'autrui comme on l'est à six ans.

Par ailleurs, les travaux des psychanalyses contemporains nous ont appris que 100 % des pédophiles avaient été abusés sexuellement enfants, souvent à l'âge des victimes qu'ils choisissent.
Mahomet a donc été abusé sexuellement à l'age de 6 ans, au moment où il est devenu orphelin. Cela explique bien des choses, suscite la pitié, mais ne retire rien à sa responsabilité d'adulte, à sa perversion et à ses crimes.
Qu'est-ce qui est responsable de la destruction psychique de Mahomet ? Est-ce simplement la perte de sa mère qui l'aurait ainsi détruit et fixé psychiquement à l'âge mental d'un enfant de six ans ? Sont-ce des traumatismes, des sévices (y compris sexuels) subits de la part de ses oncles une fois qu'ils sont devenus ses tuteurs ? Le Coran ne nous le dit pas, mais sa vision fantasmée de l'au-delà nous rapporte qu'il avait appris à se soumettre par la terreur et qu'il avait trouvé légitime cette soumission au point de la prescrire à tous.

c/ l'homosexualité latente du Coran.
Les versets qui sont inspirés de ses conflits inter-humains, nous renseignent sur la personnalité de Mahomet. Mais ce sont les versets où il fantasme sur les plaisirs de l'au-delà qui nous renseignent le mieux sur sa libido.  

Le Coran nous parle de houris dans la description du paradis :
« Que sont les gens de la droite ? Ils sont parmi les jujubiers aux fruits abondants mais sans épines, parmi l'ombre étendue et l'eau qui se déverse, et les fruits abondants, avec des belles qu'en vérité Nous avons ouvragées d'ouvrage puis faites vierges, amoureuses, toutes de même âge... » (Sourate 56, 27-30).

Il est cependant probable que ces houris soient des raisins bien murs, selon la traduction faite à partir du syriaque, et non des femmes toujours vierges ! Mais, si ce sont bien des femmes vierges..., cela signifie qu'elles sont sans sexualité, comme le sont les vierges !


Mais quelle est donc la sexualité des hommes au paradis ? Le Coran parle des élus, toujours des hommes, d'une façon bien étrange : ils sont habillés en femmes !
« Oui, les pieux seront dans un séjour sûr, parmi les jardins et les sources s'habillant de satin et de brocard, se rencontrant face à face. Nous leur donnerons pour épouses des houris aux grands yeux. Ils pourront y réclamer toutes sortes de fruits, en sécurité. Sauf cette mort-ci, ils n'y goûteront plus la mort » (Sourate 44, 51-56).


Les bédouins rêvent-ils réellement d'avoir les bras ornés de bijoux ?
N'est-ce pas plutôt l'auteur du Coran qui nous laisse entrevoir ses fantasmes ? « Voilà ceux pour qui sont les jardins d'Éden sous quoi coulent les ruisseaux. Ils y seront décorés de bracelets d'or, et se vêtiront d'habits verts, de soie fine et de brocard. » (Sourate 18, 31).
« C'est cela la grande grâce, les jardins d'Éden, où ils entreront, décorés de bracelets en or ainsi que de perles, et là leur vêtement sera de soie » (Sourate 35, 32-33).

Étranges promesses qui imaginent une parure si typiquement féminine pour récompenser des hommes, alors que le Coran confirme effectivement ailleurs que les bijoux sont des attributs de la féminité : « Quoi ! Cet être, élevé dans les bijoux et qui jamais ne se montre au combat ? » (Sourate 43, 18).


De tels versets sont une ouverture sur la réalité psychique et la libido de Mahomet qui ont été occultées jusqu'à nos jours.

De plus, ce sont de jeunes garçons habillés en filles qui servent les élus :

« Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes, avec des coupes et des aiguières et des gobelets d'eau de source » (Sourate 56, 17-18).
« Parmi eux circuleront des garçons éternellement jeunes ! - quand tu les verras, tu les compteras pour perles éparses ! Et quand tu seras là-bas, tu verras délice et grande royauté. Ils auront sur eux des vêtements verts, de satin, et aussi de brocart. Et ils seront parés de bracelets d'argent. » (Sourate 76, 19-21).
Ces garçons semblent même appartenir aux élus. Ils sont « à eux » : « Et parmi eux circuleront des garçons à eux, comme des perles bien gardées » (Sourate 52, 24).

Le sous-entendu homosexuel du Coran n'est jamais signalé tant les musulmans font preuve de violence envers ceux qui critiquent leur foi, et tout particulièrement envers ceux qui analysent objectivement la personnalité de leur Prophète. Il a en effet été nécessaire aux musulmans de diviniser Mahomet, de le sacraliser au cours des siècles, pour interdire qu'apparaisse trop nettement ce qui est pourtant lumineux dans le Coran. Car c'est le Coran lui-même qui nous l'apprend : Mahomet souffrait d'une homosexualité latente et refoulée. Quel musulman pourrait cependant considérer son Livre Saint comme blasphématoire ?

De plus, la façon dont sont menacés les homosexuels actifs dans le Coran est typique du comportement d'un homme qui refoule sa propre homosexualité.
Il n'y a en effet pas plus intolérant envers les homosexuels actifs, qu'un homosexuel refoulé et honteux :  « Si c'est deux hommes des vôtres qui ont commis [la turpitude], alors la torture ! S'ils se repentent ensuite, et se réforment, alors passez. Oui, Dieu demeure accueillant au repentir, miséricordieux. » (Sourate 4, 16).
Voilà les homosexuels promis à la torture pour expier leur activité sexuelle !



CONCLUSION :
L'analyse de la personnalité de Mahomet à partir de ce que nous apprend le Coran, nous montre donc un homme terrorisé par des pratiques de soumission. Il en a intériorisé la violence, en les reconnaissant comme légitimes, et a appris à les supporter par des rituels obsessionnels.
Il est dépourvu d'humour, incapable d'esprit de réparti. Il se console de ses difficultés relationnelles en obtenant par la violence la soumission de ses contemporains.
Il souffre d'une peur pathologique des femmes, d'une homosexualité refoulée et d'une pédophile active.


Il a recherché le pouvoir politique absolu comme exutoire à toutes ses frustrations, comprenant ses carences enfantines, ses blessures narcissiques de l'âge adulte, et sans doute également son refoulement sexuel.

Il a poursuivi ses buts avec inflexibilité, sans tenir compte de la souffrance d'autrui, et uniquement soutenu par un narcissisme enfantin, ce qui est caractéristique de la personnalité psychopathique.


Il est cependant tout à fait vraisemblable que sa souffrance psychique trouve ses racines (comme c'est habituel) dans les traumatismes subits dans son enfance, et donc dans la façon dont l'ont traité (et sans doute violé) ses oncles lors de son enfance orpheline.

On pourrait avoir pitié de Mahomet, si son fantasme poétique n'avait pas été revendiqué comme venant de Dieu. En effet, son expression dans le Coran a condamné au malheur de nombreuses filles pré-pubères, de nombreux non-musulmans persécutés et de multiples esclaves violées !

MAHOMET EST UN PSYCHOPATHE PERVERS ! C'EST LE CORAN QUI NOUS L'APPREND.
avatar
Pierre-Elie

Messages : 49
Date d'inscription : 31/05/2016
Localisation : catholique romain

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Eipal. le Mar 28 Juin - 6:27

C’est un point de litige, une question lancinante que des siècles de polémique islamo-chrétienne n’ont pas épuisée: oui ou non, les chrétiens peuvent-ils reconnaître en Mahomet un prophète authentique ?
avatar
Eipal.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Eipal. le Mar 28 Juin - 6:35

Le prophète Mohammed pbsl nommément cité dans l'ancien testament

Il devait venir d'Arabie avec dix-mille saints
Le Prophète attendu du Pentateuque
Qui est Schilo ?
Le Prophète des Psaumes
Le Serviteur élu
L'Alliance de Dieu avec Abraham et sa descendance
Quelle est la Nation insensée ?
Le Saint vient de la montagne de Paran
avatar
Eipal.
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Yacoub le Ven 20 Jan - 15:09

Il y en a qui doute de l'existence de PBSL

Marmhonie a écrit:Tu postules en dogme acquis que Mahomet a bien existé historiquement. Pourquoi pas, c'est la thèse d'avant les années 1970, avant que l'exégèse scientifique appliquée avec succès à la Bible, se soit portée au Coran, contre les musulmans en plus qui s'interdisent de penser le Coran.

Et tous ces savants concluent que ce Mahomet n'existait même pas dans les plus vieux corans, que l'histoire du monde au VII siècle ignorait l'existence d'un personnage aussi important.

Tant que tu resteras, sans t'en expliquer clairement avec des références, sur l'idée a priori, que Mahomet a bien existé, tu laisseras un grand doute sur tes argumentations.

Il ne suffit pas d'être apostat de l'Islam, il faut encore se situer devant ce lourd patrimoine que sont ces pays islamisés, souvent de force, et savoir quoi en faire, parce que l'Islam n'en a pas fini de faire parler de lui.

avatar
Yacoub

Messages : 74
Date d'inscription : 05/06/2016
Religion : agnostique

http://apostats-de-lislam.xooit.org/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par feuille le Dim 22 Jan - 11:05

Pour repondre a cette question, il faut au prealable repondre a la question : Le coran est il d'origine divine ?

Ne vivant pas au temps du prophete il ne nous est pas possible de le connaitre personnellement. En revanche le Coran est toujours present aujourd'hui, c'est donc vers lui qu'il faut se tourner pour l'etudier . ;]

feuille
Admin
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Invité le Lun 23 Jan - 13:36

feuille a écrit:Pour repondre a cette question, il faut au prealable repondre a la question : Le coran est il d'origine divine ?
Quels sont tes arguments pour prouver son authenticité ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par feuille le Mar 24 Jan - 9:25

tinhinane a écrit:
Quels sont tes arguments pour prouver son authenticité ?


Tout depend a qui l'on s'adresse :

- Si il s'agit d'un non croyant, je n'ai pas d'arguments a leur donner par internet, nous ne sommes pas des commercials, nous n'avons rien a vendre, et si il n'ont pas encore rencontré notre createur dans leur coeur et esprit, nous ne pouvons leur reprocher, juste leur laisser le temps.
Le meilleur argument que l'on puisse leur donner réside dans notre maniere de vivre au quotidien, il faut donc depasser la sphere virtuelle.
Si c'est trop difficile d'imaginer un createur , le non croyant devrait se poser une question simple: Ce Coran permet-il de vivre d'une maniere plus seine et plus juste ? A cette question il est, pour tout croyant je pense, assez facile de repondre par des exemples.

- Si c'est un lecteur de la Torah et/ou de la bible, qui a deja Dieu dans son coeur, il faut juste dissiper les malentendus entre les communautées, la lecture et l'etude collective des versets resoudra tous les problemes de comprehension . Et si ce n'est pas le cas , qu'importe, si ils s'agit de vrai croyants ils se respecteront mutuellement, car ils ont deja un pied dans les jardins du Tres haut.


Ce site, ou chacun participe est deja une preuve en soi.

feuille
Admin
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Invité le Lun 6 Fév - 22:20

feuille a écrit:
tinhinane a écrit:
Quels sont tes arguments pour prouver son authenticité ?


Tout depend a qui l'on s'adresse :

- Si il s'agit d'un non croyant, je n'ai pas d'arguments a leur donner par internet, nous ne sommes pas des commercials, nous n'avons rien a vendre, et si il n'ont pas encore rencontré notre createur dans leur coeur et esprit, nous ne pouvons leur reprocher, juste leur laisser le temps.
Le meilleur argument que l'on puisse leur donner réside dans notre maniere de vivre au quotidien, il faut donc depasser la sphere virtuelle.
Si c'est trop difficile d'imaginer un createur , le non croyant devrait se poser une question simple: Ce Coran permet-il de vivre d'une maniere plus seine et plus juste ?  A cette question il est, pour tout croyant je pense, assez facile de repondre par des exemples.

- Si c'est un lecteur de la Torah et/ou de la bible, qui a deja Dieu dans son coeur, il faut juste dissiper les malentendus entre les communautées, la lecture et l'etude collective des versets resoudra tous les problemes de comprehension . Et si ce n'est pas le cas , qu'importe, si ils s'agit de vrai croyants ils se respecteront mutuellement, car ils ont deja un pied dans les jardins du Tres haut.


Ce site, ou chacun participe est deja une preuve en soi.

Il existe beaucoup d'ouvrages qui nous permettent de vivre une vie sereine sans qu'ils aient pour origine une inspiration divine, mais la question n'est pas là.

Les vraies questions à se poser sont :

1 ) D'où venons-nous ? 2 ) Où irons-nous après la mort ?

3 ) Que se passera-t-il après la mort ?

4) Où étions-nous avant de venir au monde ? 5 )Pourquoi nous sommes ici, dans ce monde ?

Tels sont les sujets embarrassants que les gens n'aiment pas aborder, et pourtant le Coran y répond cliarement.

Les réponses à ces questions clés nous conduit à en déduire le caractère Véridique du prophète Mohammed PBSL.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par feuille le Sam 11 Fév - 12:13

Etre serein, et vivre de maniere saine et juste ce n'est pas tout a fait la meme chose.

Je donne juste un exemple, mais en realité cette discussion est tres interessante .

Tu as par exemple un directeur d'une grande multinationale, qui produit et vend une celebre marque de cigarettes. Cet homme, va , pour telle ou telle raison commencer a lire un ouvrage pour trouver une certaine serenité, car sa vie est stressante, entre la pression du chiffre d'affaire, les nombreux concurrents, les interminables meetings avec les collaborateurs.
Apres plusieurs semaines de running et de coaching commercial, le revoila reboosté, l'esprit leger et serein.

Pour autant, peut on dire qu'il vit de maniere saine et juste , du point de vue du Coran, ou bien meme de la bible . La reponse est non, son action au quotidien, ce qu'il a crée de ses mains contribue directement a intoxiquer et rendre dépendant des millions d'utilisateurs.
Sans qu'il ai le moindre remord .

Dans cette exemple, la recherche de la serenité c'est un etat d'esprit, qui trouve sa racine dans le desir personnel, c'est l'individu qui cherche a rendre sa vie, son mental, ses pensées, plus confortables et plus calme, pour que rien ne vienne le troubler .

Mener une vie saine et juste, telle qu'elle est enseignée dans les ecritures saintes, c'est avant tout se soumettre a une autorité non humaine, exterieur a l'ego, qui repose sur une justice inébranlable, ou aucun individu ne sera mis de coté. Des choix devront etre fait, et auront une consequence sur soi, sur sa famille, sur l'environnement exterieur, sur la societé, sur la nation ect ..
Certain choix peuvent etre facile ou difficiles, ils peuvent rendre heureux telle personne et en meme temps mecontent une autre,ils peuvent faire gagner un peu moins d'argent,mais le but n'est pas de satisfaire une envie personnel, c'est , comme jesus l'a fait auparavant, d'accomplir ce qui doit etre accompli pour le bien de soi et d'autrui.
L'accomplissement de la loi conduit a la serenité, mais le chemin c'est celui d'un disciple, qui rencontre epreuves, dont le mental est testé, et non pas un libertaire qui souhaite prendre tout ce qui lui semble bon d'etre pris sur son chemin pour satifsaire ses ambitions personnelles.







feuille
Admin
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par feuille le Sam 11 Fév - 12:40

Les questions sur la mort et l'au dela n'aideront pas le non croyant a y voir plus clair, pour une raison simple, personne n'est jamais revenu de la mort, il n'y a donc pas de preuves pour leur esprit. Et c'est tres comprehensible.

Le non croyant, il veut des reponses .
' Si il y a un dieu, pourquoi il laisse ce monde en guerre ?'
' Et pourquoi lui il vient nous parler de dieu une kalachnikov a la main ? '
voila le genre de question qui pousse les hommes a ne plus croire en rien.


Questions qui seront traitées d'ici quelques jours ici ;
http://foietreligion.positiforum.com/t250-theme-i-les-versets-qui-mentionnent-la-guerre-dans-le-coran


feuille
Admin
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Invité le Sam 11 Fév - 21:54

feuille a écrit:Les questions sur la mort et l'au dela n'aideront pas le non croyant a y voir plus clair, pour une raison simple, personne n'est jamais revenu de la mort, il n'y a donc pas de preuves pour leur esprit. Et c'est tres comprehensible.

Oh que si, ça aide beaucoup à se tranquilliser quand on apprend qu'il existe un Juge Suprême.

Le non croyant, il veut des reponses .
' Si il y a un dieu, pourquoi il laisse ce monde en guerre ?'
' Et pourquoi lui il vient nous parler de dieu une kalachnikov a la main ? '
voila le genre de question qui pousse les hommes a ne plus croire en rien.

Justement les réponses sont dans le Coran, ils seront surpris quand il découvriront que l'opinion publique est manipulée depuis longtemps, tant pis pour ceux qui n'aiment pas lire.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par feuille le Dim 12 Fév - 1:10

tinhinane a écrit:

Oh que si, ça aide beaucoup à se tranquilliser quand on apprend qu'il existe un Juge Suprême.

Oui c'est vrai tu as raison.


tinhinane a écrit:
Justement les réponses sont dans le Coran, ils seront surpris quand il découvriront que l'opinion publique est manipulée depuis longtemps, tant pis pour ceux qui n'aiment pas lire.

C'est vrai que l'opinion publique rend parfois les choses plus confuses. Mais elle fonctionne aussi dans les 2 sens. Les non croyants peuvent etre egaré, mais les croyants aussi.
Il est absolument necessaire aujourd'hui que chacun explore les ecritures individuellement .

feuille
Admin
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Invité le Mar 14 Fév - 22:02

feuille a écrit:
Spoiler:
Etre serein, et vivre de maniere saine et juste ce n'est pas tout a fait la meme chose.

Je donne juste un exemple, mais en realité cette discussion est tres interessante .

Tu as par exemple un directeur d'une grande multinationale, qui produit et vend une celebre marque de cigarettes. Cet homme, va , pour telle ou telle raison commencer a lire un ouvrage pour trouver une certaine serenité, car sa vie est stressante, entre la pression du chiffre d'affaire, les nombreux concurrents, les interminables meetings avec les collaborateurs.
Apres plusieurs semaines de running et de coaching commercial, le revoila reboosté, l'esprit leger et serein.

Pour autant, peut on dire qu'il vit de maniere saine et juste , du point de vue du Coran, ou bien meme de la bible . La reponse est non, son action au quotidien, ce qu'il a crée de ses mains contribue directement a intoxiquer et rendre dépendant des millions d'utilisateurs.
Sans qu'il ai le moindre remord .

Dans cette exemple, la recherche de la serenité c'est un etat d'esprit, qui trouve sa racine dans le desir personnel, c'est l'individu qui cherche a rendre sa vie, son mental, ses pensées, plus confortables et plus calme, pour que rien ne vienne le troubler .

Mener une vie saine et juste, telle qu'elle est enseignée dans les ecritures saintes, c'est avant tout se soumettre a une autorité non humaine, exterieur a l'ego, qui repose sur une justice inébranlable, ou aucun individu ne sera mis de coté. Des choix devront etre fait, et auront une consequence sur soi, sur sa famille, sur l'environnement exterieur, sur la societé, sur la nation ect ..
Certain choix peuvent etre facile ou difficiles, ils peuvent rendre heureux telle personne et en meme temps mecontent une autre,ils peuvent faire gagner un peu moins d'argent,mais le but n'est pas de satisfaire une envie personnel, c'est , comme jesus l'a fait auparavant, d'accomplir ce qui doit etre accompli pour le bien de soi et d'autrui.
L'accomplissement de la loi conduit a la serenité, mais le chemin c'est celui d'un disciple, qui rencontre epreuves, dont le mental est testé, et non pas un libertaire qui souhaite prendre tout ce qui lui semble bon d'etre pris sur son chemin pour satifsaire ses ambitions personnelles.
Autrefois le grand soucis des grandes entreprises était d'augmenter les ventes, alors elles se focalisaient purement et simplement sur le marketing transactionnel, maintenant les commerciaux s'orientent vers la Gestion de la relation client.

Mais le coaching n'est pas exclusif pour les hommes d'affaires et les activités professionnelles, et si tu te documentes un peu plus tu découvriras que, en plus d'être un moyen de satisfaire ses ambitions personnelles, cette spécialité se veut amélioratrice des "compétences relationnelles" dans différents domaines de la vie, notamment en thérapies familiales et de couple.

C'est pour ça que j'ai dit précédemment qu'il existe beaucoup d'ouvrages en ce sens, et si tu les feuillettes tu t'apercevras qu'ils s'inspirent pour la plupart des préceptes bibliques, comme par exemple un Coach qui t'apprend à  ne pas faire aux autres ce que tu n'aimeras pas que l'on te fasse cultivant ainsi l'honnêteté et l'humilité qui sont des conditions nécessaires pour fidéliser sa clientèle, deux concepts émergents complètement nouveaux dans le monde des affaires.

Il existe des ouvrages en arabe qui servent le même objectif, mais s'inspirant de l'éthique islamique.

feuille a écrit:Pour repondre a cette question, il faut au prealable repondre a la question : Le coran est il d'origine divine ?

Ne vivant pas au temps du prophete il ne nous est pas possible de le connaitre personnellement. En revanche le Coran est toujours present aujourd'hui, c'est donc vers lui qu'il faut se tourner pour l'etudier .  ;]
Pour le non croyant (athée ou agnostique), les questions "Mohammed est-il prophète ?" ou bien "le Coran est-il la parole de Dieu ?" ne se posent même pas car il ne croit pas à l'existence de Dieu.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par feuille le Jeu 16 Fév - 5:03

tinhinane a écrit:
Autrefois le grand soucis des grandes entreprises était d'augmenter les ventes, alors elles se focalisaient purement et simplement sur le marketing transactionnel, maintenant les commerciaux s'orientent vers la Gestion de la relation client.

Mais le coaching n'est pas exclusif pour les hommes d'affaires et les activités professionnelles, et si tu te documentes un peu plus tu découvriras que, en plus d'être un moyen de satisfaire ses ambitions personnelles, cette spécialité se veut amélioratrice des "compétences relationnelles" dans différents domaines de la vie, notamment en thérapies familiales et de couple.

C'est pour ça que j'ai dit précédemment qu'il existe beaucoup d'ouvrages en ce sens, et si tu les feuillettes tu t'apercevras qu'ils s'inspirent pour la plupart des préceptes bibliques, comme par exemple un Coach qui t'apprend à  ne pas faire aux autres ce que tu n'aimeras pas que l'on te fasse cultivant ainsi l'honnêteté et l'humilité qui sont des conditions nécessaires pour fidéliser sa clientèle, deux concepts émergents complètement nouveaux dans le monde des affaires.

Il existe des ouvrages en arabe qui servent le même objectif, mais s'inspirant de l'éthique islamique.

As salaam alaikum

Bien sur, mais laisse moi te poser une question.
S'inspirer des preceptes bibliques, est - ce suffisant pour faire de cet ouvrage un exemple de justice ? S'inspirer cela revient a dire que tu prends ce que tu consideres utile et que tu rejettes le reste. Pourquoi ne pas tout prendre ?

En ce qui concerne les activités professionnelles, le marché est tellement saturé que bien sur, les grosses compagnies n'hesitent plus a 'fabriquer' un peu d'honnêteté et d'humilité, a coup de DRH, psychologue de travail, et sorties exterieur.
Mais il vendent quoi au final ? Des cigarettes ? de l'alcool ? des fruits et legumes qui sont passé par une dizaine de pesticides, colorants et conservateurs ? Du lait en poudre pour bebe contaminé a l'aluminium ? Du boeuf ou du mouton nourris aux ormones ? Des iphones fabriqués a bas couts, ou on exploitent des enfants pauvres, en contact avec des materiaux toxiques toute la journée ?

Fideliser sa clientele c'est deja un concept qui est en contradiction avec les ecritures. L'acte de fideliser c'est decider ce que fera le consommateur avant meme qu'il le decide par lui meme . Tu saisi le principe ? Exactement l'enseignement contraire a Jesus, qui donne, sans attendre quoi que ce soit en retour .
La fidelisation elle se fait automatiquement si il y a justice et honnêteté, et par la volonté du tres haut.
Chercher a creer cette fidelisation en construisant des concepts qui n'habitent pas le coeur des hommes naturellement, cela revient a creer une generation de menteurs qui sont pret a tout pour vendre leur marchandises ,y compris omettre des verités bien derangeantes, de veritables acteurs. Dans certains cas ils ne sont pas menteurs, mais il n'en reste pas moins qu'ils servent une cause plus grande qu'eux, cause qui est, selon le domaine, souvent injuste .
Mais la vie est longue, ils ont bien le temps de s'en rendre compte, et en verité, chaque jours qui passent, des gens se reveillent et changent radicalement leur vie car ils comprennent que quelque chose ne tourne plus rond. Et bien souvent ce changement de vie s'accompagne par un retour a la campagne, au contact avec la nature. Chose qui existait bien avant l'arrivée de l'homme. Directement donné des mains de Dieu .

Mais une des raisons pour laquelle on en est arrivé la aujourd'hui c'est parce que l'homme a cet incomensurable amour de l'argent, il pousse donc pour accroitre son rendement et finit par utiliser des intermediaires car il ne peut plus ecouler son stock directement aux consommateur final de lui meme. Ces intermediaires vont prendre leur commissions en achetant a bas cout et en se faisant une marge doré. Et c'est ici que tout ce concept de coaching et de brochures et né, pour donner plus de pouvoir a ces intermediaires. Et cela finit a la bourse, en speculant sur des donnees qui n'existent meme pas encore, pour finalement appauvrir une region ou parfois un pays entier, amenant corruption, famine ou suicide .
C'est tout le probleme des commerciaux aujourd'hui, ils ne voient que le bout de leur nez, ils ne se soucient pas de ce qu'ils vendent reelement et de l'impact qu'ils ont sur la planete.

moralité; une simple action comme aller acheter directement chez le petit producteur permet d'eviter un nombre considerable de probleme pour la planete, mais crée aussi un reel lien social, permet d'approfondir ses connaissances, et peut meme susciter parfois des vocations.


Pour les therapies familliales et de couple, cela fonctionne sur le meme principe.
Et c'est loin de resoudre les problemes, cela ne fait que les masquer, pour une raison simple.
La brochure ne fera jamais le lien entre une simple dispute et l'ensemble des actions guidant la vie de la famille. Ce que les ecritures font, en nous enseignant que chacune de nos actions, passées ( hier ou bien 10 ans auparavant ) , presente, et meme nos intentions futures, auront une consequence positive ou negative sur notre vie et nos relations .

Ainsi tu peux te disputer avec ton mari sans que la cause soit sa maniere de te parler ou ta maniere de lui parler. Peut etre que ton esprit est juste ailleurs, perturbé par une mauvaise habitude qui a finit par prendre de la place dans ton cerveau , espionner la vie des autres sur facebook et nourrir une jalousie par exemple. La brochure enseigne t-elle le pouvoir des yeux ?
Matthieu 6.22 . La lampe du corps, c'est l'oeil. Si donc ton oeil est sain, ton corps tout entier sera lumineux. Mais si ton oeil est malade, ton corps tout entier sera tenebreux .Si donc la lumiere qui est en toi est tenebres, quelles tenebres.

La brochure n'enseignera surement pas non plus que la priere est une purification du corps et de l'esprit, qu'elle eloigne des tentations et des mauvaises pensees.
Ou bien que la zakat est un ordre du ciel, pour maintenir une certaine justice et fraternité, et que si tu ne les pratiquent pas, le ciel ne t'offre plus sa protection.
Si donc le ciel ne te protege plus, qui d'autre mieux que lui en a les capacités? un coach a qui tu va donner de l'argent ? Une pierre de quartz que tu vas porter autour du cou ? une statue ?

Sourate 37. 95 -96 Il dit : « Adorez-vous ce que vous sculptez vous-mêmes alors
que Dieu vous a créés, vous et ce que vous fabriquez? »


Sourate 4
79.Tout bien qui t’atteint vient de Dieu, et tout mal qui t’atteint vient de toi- même. Et Nous t’avons envoyé aux gens comme Messager. Et Dieu suffit comme témoin.


Sourate 10
44. En vérité, Dieu n’est point injuste à l’égard des gens, mais ce sont les gens qui font du tord à eux-mêmes.


Sourate 89, 15/20

15.Quant à l’homme, lorsque son Seigneur l’éprouve en l’honorant et en le comblant de bienfaits, il dit : "Mon Seigneur m’a honoré".
16.Mais par contre, quand Il l’éprouve en lui restreignant sa subsistance, il dit : "Mon Seigneur m’a avili".
17.Mais non ! C’est vous plutòt, qui n’êtes pas généreux envers les orphelins ;
18.qui ne vous incitez pas mutuellement à nourrir le pauvre,
19.qui dévorez l’héritage avec une avidité vorace,
20.et aimez les richesses d’un amour sans bornes.

Matthieu 6.24
Dieu et L'argent ; Nul ne peut servir deux maitres : ou il haira l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera a l'un et meprisera l'autre .


tinhinane a écrit:

Pour le non croyant (athée ou agnostique), les questions "Mohammed est-il prophète ?" ou bien "le Coran est-il la parole de Dieu ?" ne se posent même pas car il ne croit pas à l'existence de Dieu.

Aujourd'hui il ne croit pas, mais demain ?

feuille
Admin
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Invité le Jeu 23 Fév - 16:16

Waaleykom salam;

feuille a écrit:Bien sur, mais laisse moi te poser une question.
S'inspirer des preceptes bibliques, est - ce suffisant pour faire de cet ouvrage un exemple de justice ? S'inspirer cela revient a dire que tu prends ce que tu consideres utile et que tu rejettes le reste. Pourquoi ne pas tout prendre ?
S’inspirer des Ecritures islamiques revient à classifier les textes par thème, ce que font notamment ceux qui s’inspirent de la Bible, ils ne citent que les passages qui sont en rapport avec les idées qu’ils développent, mais assurément la Bible est à filtrer, une bonne partie est à rejeter.

Tu interprètes mal mon message précédent, tu pars avec des idées reçues : qui dit coaching dit commerce et qui dit commerce dit arnaque. Sincèrement, je m’attendais à ce que tu me demandes des exemples d’ouvrages autres que les Ecritures célestes qui permettent de vivre une vie sereine, mais je vois que ça ne t’intéresse pas, je constate que tu es déjà déterminée à l’avance à rejeter tout ce que je dis, je ne comprends pas pourquoi.

feuille a écrit:Mais il vendent quoi au final ? Des cigarettes ? de l'alcool ?
Attends, tu oublies que la Bible fait l’éloge des liqueurs, le Christ biblique en a bu.

feuille a écrit: L'acte de fideliser c'est decider ce que fera le consommateur avant meme qu'il le decide par lui meme .
Depuis quelques années la stratégie du marketing a complètement changé. La qualité des produits/ et services dépend étroitement du degré de satisfaction des clients. Le marché évolue en fonction des besoins et attentes de ses derniers, en fonction même de leurs remarques et critiques.

feuille a écrit:Chercher a creer cette fidelisation en construisant des concepts qui n'habitent pas le coeur des hommes naturellement, cela revient a creer une generation de menteurs qui sont pret a tout pour vendre leur marchandises ,y compris omettre des verités bien derangeantes, de veritables acteurs. Dans certains cas ils ne sont pas menteurs, mais il n'en reste pas moins qu'ils servent une cause plus grande qu'eux, cause qui est, selon le domaine, souvent injuste .
C’est pour ça qu’il existe ce que l’on appelle contrôle qualité et répression des fraudes pour lutter contre l’escroquerie, mais bon, on s’éloigne trop du sujet.

feuille a écrit:Mais la vie est longue, ils ont bien le temps de s'en rendre compte, et en verité, chaque jours qui passent, des gens se reveillent et changent radicalement leur vie car ils comprennent que quelque chose ne tourne plus rond. Et bien souvent ce changement de vie s'accompagne par un retour a la campagne, au contact avec la nature. Chose qui existait bien avant l'arrivée de l'homme. Directement donné des mains de Dieu .
Là tu dis vrai, jour apres jour, les gens s’en rendent compte des méfaits de l’industrie, mais pas que.

feuille a écrit:Mais une des raisons pour laquelle on en est arrivé la aujourd'hui c'est parce que l'homme a cet incomensurable amour de l'argent, il pousse donc pour accroitre son rendement et finit par utiliser des intermediaires car il ne peut plus ecouler son stock directement aux consommateur final de lui meme. Ces intermediaires vont prendre leur commissions en achetant a bas cout et en se faisant une marge doré. Et c'est ici que tout ce concept de coaching et de brochures et né, pour donner plus de pouvoir a ces intermediaires. Et cela finit a la bourse, en speculant sur des donnees qui n'existent meme pas encore, pour finalement appauvrir une region ou parfois un pays entier, amenant corruption, famine ou suicide .
C'est tout le probleme des commerciaux aujourd'hui, ils ne voient que le bout de leur nez, ils ne se soucient pas de ce qu'ils vendent reelement et de l'impact qu'ils ont sur la planete.
Intéressante analyse, l’économie mondiale va droit vers l’effondrement total jusqu' à la destruction de la planète, je te l’accorde, mais il est primordial de différencier deux concepts contradictoires et antagonistes : Le commerce, et l’usure.
Dieu a rendu Halal le Commerce et rendu Haram l’usure S2 V275, donc l’argent ce n’est pas un mal en soi, c’est tout à fait légitime d’être riche même trop riche, encore faut-il purifier ses biens en acquittant convenablement la Zakat, et user des moyens licites pour récolter et augmenter ses richesses. Dieu n'a pas mis de limites pour les taux de bénéfices, il laisse à la conscience de ses serviteurs.

feuille a écrit:Pour les therapies familliales et de couple, cela fonctionne sur le meme principe.
Et c'est loin de resoudre les problemes, cela ne fait que les masquer, pour une raison simple.
La brochure ne fera jamais le lien entre une simple dispute et l'ensemble des actions guidant la vie de la famille.
Dans la majorité des cas les problèmes sont loin d’être résolvables, mais il convient d’en parler à un tiers de préférence une personne de la famille ou des proches,  même si celle-ci n’y peut rien, mais le fait qu’elle consacre un peu de son temps à écouter ce que l’autre a à dire cela devrait contribuer à surmonter les difficultés et résoudre ses problèmes par soi-même, car c’est de la discussion que jaillit la lumière.
Le Coran avait déjà donné une piste pour gérer les conflits : S4 V35,

feuille a écrit:Matthieu 6.24Dieu et L'argent ; Nul ne peut servir deux maitres : ou il haira l'un et aimera l'autre, ou il s'attachera a l'un et meprisera l'autre .
Comme déjà expliqué plus haut, l'argent ce n’est pas un mal en soi, mais plutôt une arme à double tranchant par laquelle Dieu nous eprouve, parfois c'est une bénédiction, parfois une malédiction selon ce que le serviteur en est reconnaissant envers son Seigneur ou pas. S14 V7, S27 V40, S2 V172.

Certes la vie d'ici bas n'est que jouissance temporaire, mais Dieu exhorte à ne pas s'en priver totalement mais d'en profiter selon les normes islamiques S28 V77.

feuille a écrit:
Aujourd'hui il ne croit pas, mais demain ?
Dieu seul sait, c'est pourquoi l'origine, l'objectif et la finalité de la vie sont les sujets les plus importants à débattre.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par feuille le Ven 24 Fév - 6:22

tinhinane a écrit:Waaleykom salam;

S’inspirer des Ecritures islamiques revient à classifier les textes par thème, ce que font notamment ceux qui s’inspirent de la Bible, ils ne citent que les passages qui sont en rapport avec les idées qu’ils développent, mais assurément la Bible est à filtrer, une bonne partie est à rejeter.

Et c'est une grande erreur, volontaire ou involontaire. Si il existe des chapitres et des sourates avec des versets numerotés, c'est pour une raison bien precise. Pour que nous ne puissions pas extraire 1 verset seul, hors de son contexte .
La comprehension d'une phrase provenant d'une brochure ne sera pas forcement comprise de la meme maniere par deux personnes differentes.
C'est la raison pour laquelle le Coran est descendu, pour etablir un guide qui ne puisse pas diviser les opinions mais les reunir autour du commandement divin.
Ce n'est pas parce que nous ne voyons pas toujours le lien entre differentes choses, que ce lien n'existe pas.
C'est une habitude humaine que nous avons, d'essayer de tout raisonner par nous meme, ainsi aujourd'hui tu as par exemple des soumis au christ, qui suivent son enseignement d'une maniere merveilleuse, qui ont leur coeur remplit d'amour pour Dieu, mais qui par exemple vont consommer du sang animal. Ils pensent qu'ils ont deja le necessaire, et que cette prescription est inutile et depassée, juste parqu'ils n'ont pas trouvé de reponse a cette interdiction par eux meme. Cet un signe de manque d'humilité, de la meme maniere que les anges lorsqu'ils ont pensés qu'ils etaient plus meritant que Adam.
Et si consommer du sang avait une reelle incidence sur le fonctionnement de notre cerveau et de notre coeur ?

Genese 9.4 . Seulement vous ne mangerez pas la chair avec son ame, c'est a dire le sang .


tinhinane a écrit:
Tu interprètes mal mon message précédent, tu pars avec des idées recues: qui dit coaching dit commerce et qui dit commerce dit arnaque. Sincèrement, je m’attendais à ce que tu me demandes des exemples d’ouvrages autres que les Ecritures célestes qui permettent de vivre une vie sereine, mais je vois que ca ne t’intéresse pas, je constate que tu es déjà déterminée à l’avance à rejeter tout ce que je dis, je ne comprends pas pourquoi.

;D Non ma soeur, j'ai compris ce que tu as ecris ,et je ne rejette pas, j'essaie d'aller au but car c'est un vaste sujet, j'ai juste focalisé ma reponse sur le commerce pour te montrer une chose, mais tu peux m'envoyer par mp d'autres ouvrages si tu le souhaites.

Bien sur qu'il existe differents ouvrages, autre que le commerce . Ce que je dis c'est que partout ou il y a du partiel, quelque chose manque. Et ce quelque chose, si petit que l'on puisse l'estimer, existe pour une raison bien particuliere. Il fait partie d'un tout indivisible.
Extirper une chose de son ensemble en modifiera inevitablement le sens, et cela finira par avoir de grande consequences.
Consequences qui ne sont pas visible aux premiers abord, et parfois meme par la suite .
Aussi, je ne dis pas que le commerce est une arnaque.

tinhinane a écrit:
Attends, tu oublies que la Bible fait l’éloge des liqueurs, le Christ biblique en a bu.

Je t'invite a ouvrir un sujet dans la Categorie Chretiens du Forum et tout le monde pourra en discuter.

tinhinane a écrit:
Depuis quelques années la stratégie du marketing a complètement changé. La qualité des produits/ et services dépend étroitement du degré de satisfaction des clients. Le marché évolue en fonction des besoins et attentes de ses derniers, en fonction même de leurs remarques et critiques.

Et cette satisfaction est basée sur quoi ? des concepts humains, non divins. C'est bien la le probleme


tinhinane a écrit:
C’est pour ca qu’il existe ce que l’on appelle controle qualité et répression des fraudes pour lutter contre l’escroquerie, mais bon, on s’éloigne trop du sujet.

Meme chose, le monde d'aujourd'hui a sa propre definition de 'qualité ' et 'fraude' , basées sur des normes humaines, non divines. Et cela touche tous les domaines, Medecine, Agriculture, Droit, Science, Biologie, Chimie, Commerce, Informatique..
Tu remarqueras que dans tous ces domaines, il existe toujours 2 tendances opposées qui s'affrontent. L'une qui souhaite la sauvegarde, l'autre qui pousse vers une renovation.
Ce systeme s'effondre actuellement sur lui meme, car 2 conceptions radicalement opposées ne peuvent cohabiter .

tinhinane a écrit:
Intéressante analyse, l’économie mondiale va droit vers l’effondrement total jusqu' à la destruction de la planète, je te l’accorde, mais il est primordial de différencier deux concepts contradictoires et antagonistes?: Le commerce, et l’usure.
Dieu a rendu Halal le Commerce et rendu Haram l’usure S2 V275, donc l’argent ce n’est pas un mal en soi, c’est tout à fait légitime d’être riche même trop riche, encore faut-il purifier ses biens en acquittant convenablement la Zakat, et user des moyens licites pour récolter et augmenter ses richesses. Dieu n'a pas mis de limites pour les taux de bénéfices, il laisse à la conscience de ses serviteurs.

Il n'y a pas que l'usure qui est interdit.
Le probleme ce n'est pas l'argent en lui meme, c'est ce qu'est pret a faire l'homme pour l'obtenir.
Ce n'est pas parce que le commerce est licite, qu'il n'est pas soumis a la loi du tres haut. Ou bien alors demain on va aller vendre des enfants et de la drogue.
Si on prend ce verset par exemple

al-Ma’idah 5.
90. O les croyants ! Ce qui enivre, le jeu de hasard, les pierres dressées, les flèches de divination ne sont qu’une abomination, oeuvre du Diable. Ecartez-vous en, afin que vous réussissiez. ?

Il est ecrit abomination, pourtant certaines personnes se disant croyant vendent de l'alcool.
Donc clairement ils aident l'oeuvre du diable, ce n'est pas plus compliqué que cela. Leur amour de l'argent est plus fort que leur amour de Dieu et des hommes. Aider a la proliferation de l'alcool d'une maniere ou d'une autre est un grand peché . Devant dieu, Le commercial ou meme le livreur d'alcool, qui eux meme ne consomment pas d'alcool, sont autant fautif, voir plus, que celui qui le consomme . Pourtant ils ont la conscience tranquille, pourquoi ?
Parce qu'ils font ce que je t'ai expliqué plus haut, ils separent ce qu'allah a ordonner d'unir, ils prennent une partie et rejette le reste. Ils extirpent un verset seul.
Matthieu ne dis pas, n'utilisez pas le commerce ou l'argent, il dit ne soyez pas esclave de l'argent, cela veut dire ne laissez pas l'argent vous dicter votre maniere de vivre.

tinhinane a écrit:
Dans la majorité des cas les problèmes sont loin d’être résolvables, mais il convient d’en parler à un tiers de préférence une personne de la famille ou des proches, ?même si celle-ci n’y peut rien, mais le fait qu’elle consacre un peu de son temps à écouter ce que l’autre a à dire cela devrait contribuer à surmonter les difficultés et résoudre ses problèmes par soi-même, car c’est de la discussion que jaillit la lumière.
Le Coran avait déjà donné une piste pour gérer les conflits: S4 V35,


Tu vois que, en parler a la famille, et faire intervenir un coach exterieur sont 2 choses radicalement differentes.

2.40..... Et n’échangez pas Mes révélations contre un vil prix...

feuille
Admin
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Invité le Dim 26 Fév - 15:32

feuille a écrit:  Si il existe des chapitres et des sourates avec des versets numerotés, c'est pour une raison bien precise
Qui est-ce qui a décidé ainsi ?

feuille a écrit:Cet un signe de manque d'humilité, de la meme maniere que les anges lorsqu'ils ont pensés qu'ils etaient plus meritant que Adam.
Qu'est-ce qui te fait croire que les anges manquent d'humilité ? Sur quoi tu te bases pour affirmer cela ?

feuille a écrit:
;D Non ma soeur, j'ai compris ce que tu as ecris ,et je ne rejette pas, j'essaie d'aller au but car c'est un vaste sujet, j'ai juste focalisé ma reponse sur le commerce pour te montrer une chose, mais tu peux m'envoyer par mp d'autres ouvrages si tu le souhaites.

Bien sur qu'il existe differents ouvrages, autre que le commerce . Ce que je dis c'est que partout ou il y a du partiel, quelque chose manque. Et ce quelque chose, si petit que l'on puisse l'estimer, existe pour une raison bien particuliere. Il fait partie d'un tout indivisible.
Extirper une chose de son ensemble en modifiera inevitablement le sens, et cela finira par avoir de grande consequences.
Consequences qui ne sont pas visible aux premiers abord, et parfois meme par la suite .
Aussi, je ne dis pas que le commerce est une arnaque.
N'oublie pas que nous sommes sur un forum de débats inter-croyances où l'on ne parle que d'un seul sujet à la fois quand on aborde une discussion. Le Coran qui est un tout indivisible comment tu va le présenter à ceux qui ne le connaissent pas et comment comprendront-ils tes idées si tu ne partages pas les versets et sourates et les rassembler par thèmes ?

Pourquoi alors avoir extirpé de ce qui est le tout indivisible des versets qui mentionnent la guerre ?

feuille a écrit:
Et cette satisfaction est basée sur quoi ? des concepts humains, non divins. C'est bien la le probleme
Tu crois que tout le monde est incroyants ou bien insouciant ?



feuille a écrit:
tinhinane a écrit:
Intéressante analyse, l’économie mondiale va droit vers l’effondrement total jusqu' à la destruction de la planète, je te l’accorde, mais il est primordial de différencier deux concepts contradictoires et antagonistes?: Le commerce, et l’usure.
Dieu a rendu Halal le Commerce et rendu Haram l’usure S2 V275, donc l’argent ce n’est pas un mal en soi, c’est tout à fait légitime d’être riche même trop riche, encore faut-il purifier ses biens en acquittant convenablement la Zakat, et user des moyens licites pour récolter et augmenter ses richesses. Dieu n'a pas mis de limites pour les taux de bénéfices, il laisse à la conscience de ses serviteurs.
Ce n'est pas parce que le commerce est licite, qu'il n'est pas soumis a la loi du tres haut. Ou bien alors demain on va aller vendre des enfants et de la drogue.
Tu extirpes une partie de mon message de son ensemble et me fais dire ce que je n'ai pas dit.

feuille a écrit:
Il est ecrit abomination, pourtant certaines personnes se disant croyant vendent de l'alcool.

Dans la Bible, notamment les Evangiles de Jean, Mathieu, Marc et Luc l'alcool est HALAL.

feuille a écrit:
Tu vois que, en parler a la famille, et faire intervenir un coach exterieur sont 2 choses radicalement differentes.
Pour les mécréants ça pose aucun problème.

Amicalement.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par feuille le Mar 28 Fév - 10:25

Salam tinhinane,

tinhinane a écrit:
Qui est-ce qui a décidé ainsi ?

La revelation est descendue par chapitre et les versets selon un ordre dictés par l'Ange gabriel.
Si tu as d'autres question de ce genre, tu devrais les poser a ton epoux, cela releve de la base de la croyance. En tant qu'homme, il ne m'est pas permis d'interferer avec l'enseignement de ta propre famille, je serai alors du nombre des injustes.


tinhinane a écrit:
Qu'est-ce qui te fait croire que les anges manquent d'humilité ? Sur quoi tu te bases pour affirmer cela ?

Je fais reference a Iblis et a ceux qui le suivent, qui est souvent reconnu, par les autres communautées comme l'ange rebel ou satan, car il avait une relation directe avec le Createur et qu'il a été chassé du paradis. Quand nous lisons le coran nous apprenons qu'il est du nombre des djinns, et qu'il est crée de Feu.
Certains s'appuient sur ce verset et pretendent qu'Iblis n'est pas un ange. En realité, il n'y a aucune preuve pour confirmer ou infirmer cela, le terme djinn peut tout aussi bien etre une sous categorie appartenant aux anges, ou bien autre chose encore.
Aujourd'hui nous traduisons le Mot ange du mot malaikas, mais le terme messager est peut etre plus juste, du semite malak .

La communaute Juive par exemple classe les anges en 10 rangs
ou l'on retrouve les ' malakim ' , parmis d'autres tels que Ophanim, Erelim, Seraphim ... appelation qui nous sont plus familiere sous les noms Cherubins, Seraphins..ect

Compte tenu du manque d'informations dans le coran en faveur de l'une ou de l'autre interpretations, il est preferable de s'en tenir a 'Iblis ' et eviter des debats qui n'ont pas grand interet pour la foi des croyants.

tinhinane a écrit:
Le Coran qui est un tout indivisible comment tu va le présenter à ceux qui ne le connaissent pas et comment comprendront-ils tes idées si tu ne partages pas les versets et sourates et les rassembler par thèmes ?

Pourquoi alors avoir extirpé de ce qui est le tout indivisible des versets qui mentionnent la guerre ?
J'ai repondu a cela, il faut le faire par chapitre, au minimum.
Dieu n'a pas descendu des versets, il a descendu des sourates.

Tu peux essayer de faire resortir un theme du Coran, tout en faisant le necessaire pour ne pas le separer de son chapitre, et le rendre hors contexte.
Ce n'est pas toujours chose facile, c'est la raison pour laquelle les gens doivent aller lire par eux meme l'integralité du coran, notamment les non croyants.
Notre devoir en tant que croyant ce n'est pas de le lire a leur place, seulement de rendre clair le message. Mais pour cela il faut que le participant ai egalement sa propre volonté de le rendre clair .

Dieu nous recommande la lecture collective . De cela nous devrions en tirer une lecon, internet et les forums par ecrit ne sont pas le meilleur moyen de favoriser des echanges constructif et clair au sujet de la religion.


tinhinane a écrit:
Tu crois que tout le monde est incroyants ou bien insouciant ?
Non je ne le crois pas.

tinhinane a écrit:
Tu extirpes une partie de mon message de son ensemble et me fais dire ce que je n'ai pas dit.

Ce n'est pas toi qui le dit, c'est moi.
Nous divergeons seulement sur la definition de ' moyens licites ' .

Dans un monde ou de moins en moins de personnes produisent par eux meme, mais vendent dans la grande majorité , des produits ou services, provenant de grosses compagnies ou multinationales aux agissements souvent contraire a la morale, le principe de licite doit aboslument etre repensé a la racine.
Le commerce dont tu parles, existe sous la forme de lois humaine, code du commerce qui date du 19eme siecle. Dans ce code du commerce sont autorisés des choses que Dieu n'autorise pas, mais que la loi francaise autorise.
Inutile donc, de vendre des enfants ou de la drogue pour etre du nombre des injustes.
Heureusement pour les hommes, nous ne sommes pas jugés sur ce que nous faisons par ignorance. Cependant, dans l'air de l'hypercommunication dans laquelle nous vivons aujourd'hui, qui peut se presenter encore comme ignorant ?

tinhinane a écrit:
Dans la Bible, notamment les Evangiles de Jean, Mathieu, Marc et Luc l'alcool est HALAL.

Ce theme necessite un nouveau topic
http://foietreligion.positiforum.com/t284-que-dit-la-bible-au-sujet-de-l-alcool#1145


Que la paix et la benediction du ciel soit sur toi et ta famillle

feuille
Admin
Admin

Messages : 200
Date d'inscription : 31/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Muhammad est il prophète ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum